Une Journée internationale de la démocratie sous perfusion.

0
173

Le choix du 15 septembre comme Journée internationale de la démocratie par l’Organisation des Nations Unies correspond à l’adoption par l’Union interparlementaire, en septembre 1997, de la Déclaration universelle sur la démocratie. Cette Déclaration pose les principes de la démocratie et définit les éléments et les fonctions d’un gouvernement démocratique.

Proclamée en 2007 par l’Assemblée générale de Nations Unies, la Journée internationale de la démocratie est l’occasion d’examiner l’état de la démocratie dans le monde dans le dessein de faire de l’idéal démocratique une réalité universelle.

En effet, face au Covid-19, la célébration de la Journée internationale de la démocratie est quelque peu tronquée mais pourtant elle reste en première ligne. Que ce soit en permettant la libre circulation de l’information ou en assurant la transparence et la reddition de comptes, la démocratie a un rôle important à jouer pour nous aider à affronter la pandémie mondiale.

Nous sommes conscients que le respect des libertés, des droits de la personne et de la primauté du droit est essentiel pour permettre aux démocraties de prospérer. Nous profitons également de cette occasion pour nous rappeler notre responsabilité commune de protéger et de promouvoir les valeurs démocratiques.

Place aujourd’hui à la société civile gabonaise de poursuivre sa lutte contre la désinformation et les discours haineux en utilisant les outils à sa disposition pour atténuer leurs effets en ligne. Cette initiative devrait favoriser la démocratie et la cohésion sociale au Gabon en préconisant un écosystème d’information fiable, diversifié, sûr et exempt de désinformation et de contenu illégal. Cette initiative renforcera aussi la résilience des Gabonais face à la désinformation en ligne grâce à des activités et à des programmes d’éducation civique, d’information et d’éducation aux médias numériques réalisés par des tiers.

Le Gabon devrait reconnaître également la place de la démocratie au cœur de son système socio politique et la nécessité de renforcer les institutions démocratiques afin de favoriser la paix et la stabilité. Autrement dit, la démocratie n’est pas une situation ponctuelle, mais un processus permanent qui appelle la participation quotidienne de chacun à la communauté politique, avec pour but ultime de répondre aux aspirations et aux attentes des Gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here