Gisèle Akoghet procède à la remise des kits aux Chefs des quartiers du 5e arrondissement de Libreville.

0
104
Madame le Ministre Délégué à la Communication Gisèle Akoghet remettant les kits aux Chefs de quartier

Elle est devenue un moment fort de cette fin d’année, certes un peu confidentiel puisqu’elle n’est par définition destinée qu’aux Chefs de quartier du 5e arrondissement de la Commune de Libreville, mais cette réception de Madame le Ministre Délégué à la Communication Gisèle Akoghet à leur attention demeure une étape importante.

En effet, il n’est en effet pas toujours facile de débarquer dans un nouvel environnement, qui peut être parfois totalement inconnu et apparaître quelque peu, à tout le moins intimidant. En sa qualité de membre du bureau politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Madame Gisèle Akoghet a offert des kits composés d’uniformes, masques, drapeaux et certaines commodités. Car, elle veut faire de cette année celle de la proximité.

Rappelons que les Chefs des quartiers sont au service des populations pour les aider dans leurs premiers pas dans la société, leurs démarches et faciliter leur installation dans sa globalité. Pour Madame Gisèle Akoghet, ils sont la cheville ouvrière de la politique de proximité de l’Etat. Cela permettra la création d’un grand pôle de proximité, un nouveau service ultra-réactif, à l’écoute des administrés et qui aura vocation à régler au plus vite les soucis et petits tracas au quotidien des habitants. Parmi les autres actions érigées en priorités il y a la sécurité, la jeunesse, le développement économique ou encore l’aménagement urbain et l’attractivité touristique.

Cette rencontre est également une formidable opportunité de pouvoir discuter avec Madame le Ministre Délégué à la Communication, pour simplement échanger, se présenter mais aussi parfois évoquer des sujets plus personnels. Ayant fait le choix de s’installer dans le 5e arrondissement, cette réception a été pour les Chefs de quartier, une excellente opportunité de rencontrer, la représentante locale du Bureau politique du PDG afin d’échanger. Cette dernière y a d’ailleurs été très sensible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here