Gabon : Le gouvernement veut mettre fin aux tranchées qui dégradent le bitume.

0
265
Les deux ministres constatant la triste réalité

Le Programme Intégré pour l’Alimentation en Eau potable et Assainissement de Libreville (PIAEPAL) vise à renforcer et à améliorer les services d’eau potable et d’assainissement du grand Libreville. Les travaux lancés dans le cadre de ce programme laissent des tranchées qui accélèrent la dégradation des chaussées. Ce problème a été l’objet d’une réunion entre le ministère de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques et celui des Travaux publics le 17 avril 2022.

Le but du PIAEPAL est d’étendre et de renforcer le réseau d’eau potable des communes de Libreville, d’Akanda, d’Owendo et de Ntoum (Grand Libreville). Mais les réalisations engagées dans le cadre de ce vaste programme pour un accès universel et durable des populations à l’eau potable ont un impact négatif sur les voies de circulation.

La séance de travail entre le ministre de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, Porte-parole  du gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nze et son collègue en charge des Travaux Publics, Léon Armel Bounda Balonzi a permis aux deux membres du gouvernement d’évoquer avec les responsables des entreprises adjudicataires desdits travaux la restauration, dans les meilleurs délais, des chaussées après la pose des canalisations.

Au terme de cette réunion, les différentes parties ont abouti à un accord sur les premières réparations à l’identique des voies détruites. Elles concernent, pour cette première phase qui va commencer cette fin de mois pour une durée de 30 jours, un linéaire de 2 kilomètres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here