Gabon/Prise en charge des malades : Le ministre de la Santé visite le CHUL.

0
313
Le ministre de la Santé durant sa visite

Dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge des patients, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et son Ministre Délégué, Madame Justine Libimbi épouse Mihindou accompagnés Secrétaires généraux du Ministère, les Directeurs généraux de la CNAMGS, de l’OPN ainsi que les différents partenaires sociaux du secteur santé, ont effectué une visite de l’ensemble des services du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Le but assigné à cette visite était de se rendre compte des difficultés qui minent le bon fonctionnement des services et de discuter avec les agents des difficultés rencontrées dans la prise en charge quotidienne des patients aux fins d’envisager ensemble, les mesures correctives à y apporter pour redynamiser cette structure.

Tour à tour la délégation conduite par le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a visité, la nouvelle unité neurovasculaire, le service des urgences médicales, les urgences pédiatriques, l’imagerie médicale, la cardiologie, la rééducation fonctionnelle, les consultations externes, l’urologie, le laboratoire, les blocs opératoires et la maternité.

Pour l’essentiel, les problèmes d’électricité, d’étanchéité, d’alimentation en eau, du manque des consommables, les problèmes de maintenance des équipements dont le monopole est détenu par certains fournisseurs ainsi que les problèmes de gouvernance ont été signalés.

Des échanges avec les différents personnels, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales a reconnu la bonne volonté du corps médical disposé à contribuer à une meilleure prise en charge des patients. Il a, à cet effet, exhorté la Direction générale à améliorer la communication interne et son système de redistribution des ressources allouées à la structure. Pour lui, l’hôpital ne devrait pas prioriser les charges sociales et autres indemnités au détriment de l’achat des médicaments, consommables et autres produits ainsi que de l’amélioration du cadre de travail du personnel.

Saisissant cette occasion, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales a rappelé la nécessité impérieuse de redéfinir les modes opératoires en matière de gestion des ressources financières notamment en privilégiant l’investissement des Services médico-techniques. De ce fait, il a invité la Direction générale à mettre en place des mécanismes de valorisation de la productivité des différents services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here