Dieudonné Minlama Mintogo en homme providentiel du Forum national de la société civile.

0
213
Dieudonné MINLAMA MINTOGO, Président Ensemble pour la République, Ancien candidat aux élections présidentielles de 2016

La participation au Forum National Révérend sur l’Avenir du Gabon, du membre de la société civile, Dieudonné Minlama Mintogo, Président d’Ensemble pour la République, et par ailleurs ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, prouve à suffisance qu’il connaît un nouveau développement.

Convaincu le 18 novembre dernier par les membres de la société civile Georges MPAGA, Président du ROLBG et le Pasteur Bruno NGOUSSI, Président de la plateforme nationale des Eglises du réveil à ce Forum Social,  Dieudonné Minlama a prouvé sa capacité à surmonter les importantes différences de points de vue qui subsistent bien entendu encore aujourd’hui. Son objectif est de créer une dynamique qui invalide ce qui se dit ordinairement sur l’état du débat politique au Gabon. Là encore, sa participation au Forum social est d’entrainer la mobilisation croissante du peuple gabonais vers une nouvelle liberté. Pour la première fois, on a l’impression en effet que le mouvement a réussi à s’élargir au-delà des groupes sociaux jusqu’ici les plus fortement impliqués.

Ce qui ne veut pas dire que chacune des composantes de ce vaste mouvement y voit ou en attend la même chose. La question qui oppose et parfois divise les participants au Forum social n’a pas en effet trouvé davantage réponse : le Forum est-il un espace où des personnes d’horizons divers se rencontrent et mettent en commun ? Ou est-il un mouvement, peut-être même un mouvement de mouvements, susceptible de prendre des décisions au nom de ceux qui s’y reconnaissent et, d’une certaine façon, de les représenter ?

Autre chose serait évidemment une éventuelle tentative de faire du Forum de la société civile une sorte d’assemblée générale des mouvements, élaborant un programme d’action dont la mise en œuvre se ferait en son nom. Personne n’a jusqu’ici explicitement développé une telle conception du rôle de ce Forum. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’est pas présente en permanence, sous deux formes complémentaires : celle d’un projet plus ou moins ouvertement revendiqué sans jamais l’être tout à fait ; celle, à l’inverse, du soupçon à l’égard de la politique politicienne.

A ce propos, le membre de la société civile et ancien candidat à l’élection présidentielle Dieudonné Minlama Mintogo affirme que le Forum de la société civile est un espace de rencontre ouvert visant à approfondir la réflexion, le débat d’idées démocratique, la formulation de propositions, l’échange en toute liberté d’expériences, et l’articulation en vue d’actions efficaces, d’instances et de mouvements de la société civile. Ce qui doit sans doute inciter à une réflexion sur la base de rassemblement des luttes sociopolitiques au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here