Dette Intérieure : les patrons d’entreprises ont-ils roulé le gouvernement dans la farine ?

0
252

Créée par arrêté N 066/PR du 20 juin 2020, la taskforce pour le règlement de la dette intérieure initiée par les plus hautes autorités du pays, serait en train de provoquer les grincements de dents au sein des entreprises. Après l’annulation de plus de 100 milliards de FCFA de ses créances, l’Etat émet désormais des doutes sur les chantiers réalisés par lesdites entreprises.

Le groupe des experts composé des comptables, des techniciens de la direction générale de la dette, de la direction du trésor, des magistrats du parquet de Libreville et l’agent judiciaire de l’état, ont constaté des incohérences dans les dossiers transmis par les entreprises partenaires de l’Etat dans la réalisation des travaux de grande envergure. Que ce soit dans les coûts et les délais de livraison, des incohérences apparaissent. Des incohérences, à l’origine de la réduction de 100 milliards de dette intérieure due aux entreprises. Une quinzaine d’entreprises convoquées rechignent et émettent depuis lors, des doutes sur le travail de terrain effectué par les experts de la task force.

Comment se sont déroulées les inspections des travaux des entreprises membres du Club de Libreville 7 ?  Qui a ordonné les différents versements alors que les chantiers n’étaient pas encore livrés ? Des questions que les experts du palais du bord de mer devraient répondre, pour  que le Gabonais sache, le rôle que les uns et les autres ont joué pour faire sortir l’argent des caisses de l’Etat. De plus, y’a-t –il eu une inspection avant le décaissement  des  160 milliards de francs CFA au titre du premier versement aux entreprises ?

La situation économique du pays est très lamentable, et lorsque des inspections des agents de l’Etat révèlent que, certaines entreprises auraient touché de l’argent alors que les travaux n’étaient pas encore arrivés à leurs termes, cela est très  déplorable.

Reste à savoir qui sont ces agent publics qui auraient reçu des pots -de -vin pour valider les travaux desdites entreprises ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here