Décès de Clémence Mezui Me Mboulou: Hommage de Dieudonné Minlama Mintogo.

0
434
Dieudonné Minlama Mintogo, Président d’Ensemble Pour la République, Ancien Candidat à l’Election Présidentielle de 2016.

Les hommages politiques affluent après la disparition ce jeudi 24 septembre 2020, de Clémence Mezui Me Mboulou des suites d’une maladie au CHU d’Angondjé. Un modèle, un parcours exceptionnel, une dignité. Pour beaucoup, l’ancienne porte-parole d’Ali Bongo était un symbole.

 Avec cette perte, le Gabon porte plusieurs deuils. D’abord le deuil d’une conscience, ensuite le deuil d’une femme politique d’exception, d’une combattante. Une femme d’Etat qui, plusieurs années, a été l’une des voix les plus écoutées du Gabon. Le deuil enfin d’une femme de lettres, de réflexion et de culture, dont l’intelligence si vive a éclairé le débat public et réveillé les consciences, et qui savait, en toutes choses, trouver les mots et donner le ton avec l’autorité naturelle qu’on lui connaissait.

 En ce jour de deuil, Dieudonné Minlama Mintogo,  Ancien Candidat à l’Election Présidentiel de 2016, Président d’Ensemble Pour la République a posté un message poignant sur sa page Facebook :

« A travers les réseaux sociaux, j’ai appris la triste nouvelle du décès de Madame Mezui Me Mboulou; une grande sœur que j’ai eu le privilège de côtoyer dans les milieux politiques et religieux.

Débatrice de taille, femme de poigne, je garde encore en souvenir ce débat que nous avons animé ensemble sur les antennes de Gabon 24 au sortir du dialogue d’Angondje.

Qu’on l’aime ou pas, Madame Mezui dégageait respect et considération.

Par ce décès, le Gabon vient de perdre une de ses filles les plus valeureuses. Je présente à ses familles politique et biologique mes sincères condoléances. »

Clémence Mezui Me Mboulou restera à jamais le visage d’une République debout, humaine, généreuse. La République que les Gabonais aiment et qu’en son souvenir, ils défendront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here