Sécurité alimentaire : Réunion de l’opération « Sauvetage des récoltes ».

0
349
La sécurité alimentaire est une priorité pour l'humanité

Dans la continuité de l’opération “Sauvetage des récoltes” (Save Crops) lancée le 23 septembre 2022 en marge de l’Assemblée Générale des Nations unies par le Président de la République, Emmanuel Macron, la ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Catherine Colonna, a réuni la Commission de l’Union africaine, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), le Fonds international de développement agricole (FIDA), Afreximbank, la Fondation Gates et de grands producteurs européens et africains d’engrais pour apporter des solutions à la crise actuelle des engrais mondiale provoquée par la guerre russe en Ukraine, ainsi que de ses impacts sur les continents européen et africain.

Ensemble, les partenaires publics et privés sont convenus de poser les bases d’un partenariat euro-africain qui renforcera la résilience mutuelle des deux continents en matière d’accès aux engrais dans la situation particulière de l’agression de l’Ukraine par la Russie. Dans cette perspective, ils se sont engagés à :

–  Soutenir les efforts du PAM pour acheminer les engrais vers les pays africains qui en ont le plus besoin, en coordination étroite avec l’Union Africaine et l’ensemble des organisations internationales concernées. La solidarité des acteurs publics et privés sera essentielle à cet égard. La Ministre a annoncé une nouvelle contribution à hauteur de 7,5M€ pour financer l’acheminement par le PAM d’engrais vers l’Afrique. En réponse à l’urgence, la Ministre a également annoncé l’appui financier de la France aux prochaines opérations du PAM de livraison vers l’Afrique des engrais russes présents en Europe.

–  Renforcer le pouvoir de marché du continent africain, à travers l’opérationnalisation rapide du mécanisme « Africa Trade Exchange » (ATEX), qui vise à mutualiser la demande des partenaires africains, à réduire les prix d’achat et à privilégier l’achat de la production africaine. Un « groupe des amis d’ATEX » regroupant les partenaires de bonne volonté se réunira régulièrement afin d’apporter un appui au fonctionnement du mécanisme ATEX.

–  Développer un marché euro-africain des engrais sur le moyen terme, qui donnera la priorité à l’accélération des capacités de production d’engrais durables sur les deux continents. Pour y parvenir, les participants sont convenus de structurer un dialogue régulier entre les secteurs privés européen et africain et de mobiliser les outils de financement et de garantie européens.

Ces engagements feront l’objet de points d’étape réguliers, dans la perspective notamment du prochain Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here