Réaction de la société civile : Mba Beh René et Obame Medzo Charles, l’espoir demeure avec le DCPR

0
1082
Mba Beh René et Obame Medzo Charles, respectivement secrétaire général du syndicat des agents de l’aménagement du territoire et secrétaire général du syndicat des professionnels de l’économie numérique.

Après la réaction d’Aminata Ondo Méthogo, membre de la société civile, le tour est revenu à Mba Beh René et Obame Medzo Charles, respectivement secrétaire général du syndicat des agents de l’aménagement du territoire et secrétaire général du syndicat des professionnels de l’économie numérique de s’exprimer à cœur ouvert sur la nomination du nouveau directeur de cabinet du président de la République Théophile Ogandaga, un homme de terrain qui connait bien les réalités des gabonais, ils ont bon espoir que les choses vont changer.

« Désormais, nous allons échanger avec un Gabonais en la personne Théophile Ogandaga directeur de cabinet du président de la République qui connaît les problèmes des Gabonais, de la société civile, et nous espérons que les portes du palais présidentiel qui jadis étaient déjà close pour les Gabonais vont s’ouvrir avec son arrivée à la présidence ».

Idem pour Obame Medzo Charles, secrétaire général du syndicat des professionnels de l’économie numérique « l’arrivée de M Ogandaga à la présidence de la République augure des bons lendemains pour les partenaires sociaux que nous sommes. Nous lui disons tous nos encouragements dans l’espoir que les problèmes sociaux des Gabonais seront réglés, parce que depuis un certain temps, on accordait plus de l’importance aux problèmes des Gabonais. Nous voulons avoir des institutions fortes et non des hommes forts. Le politique, depuis la conférence nationale de 1990 a toujours pris le dessus pendant que les Gabonais croupissent dans la misère. Aujourd’hui, nous avons une autre personnalité au cabinet du président de la République et nous ne voulons plus l’instruisons des politiques à ce niveau, afin qu’on puisse le laisser travailler ».

Que le nouveau directeur de cabinet soit sur du soutien de la société civile dans ses lourdes et exaltantes missions, tout en espérant qu’il pourra faire prévaloir sa compétence et son expérience pour une bonne prise des décisions au profit des travailleurs Gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here