Le Gabon dévoile le plan de son futur annuaire statistiques de l’éducation.

0
1188
Une vue des participants lors de l'atelier.

Plusieurs mois après les phases de collecte et de saisies des données basiques, le Ministère de l’éducation nationale a présenté, le 06 novembre courant, à ses partenaires du projet, le plan du prochain annuaire statistique de l’éducation du Gabon. Au terme de cette présentation, ledit plan a été validé par toutes les parties prenantes.

« Les dernières données statistiques officielles de l’éducation du Gabon datent de 2011 », a décrié Madame Yacine Fall, Expert de l’Institut des statistiques de l’UNESCO basé à Dakar. Le Gabon fait face à de multiples défis en matière d’éducation pour atteindre l’Objectif de Développement Durable 4 : « Assurer l’accès de tous dans une éducation de qualité sur un pied d’égalité et, promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Parmi ces défis, il y a ceux liés à la formation des enseignants, l’insuffisance et l’obsolescence du matériel pédagogique, la faible présence de TIC dans les dispositifs de formation apprentissage. Aussi il y a comme défis, ceux liés à la rétention, tous les niveaux avec les taux élevés d’abandons scolaires s’élevant à 34.62%, des taux de redoublement s’élevant à 30% (rapport EPT 2015) au primaire ; ceux liés à la recrudescence des violences en milieux scolaires et des grossesses précoces et non désirées qui viennent renforcer ce taux d’abandon.  D’autres sont liés à l’inadéquation formation-emploi qui conduit à la non employabilité des sortants. Enfin, il existe et un déficit aigu des statistiques fiables et de qualité pour améliorer la gestion et le pilotage du système éducatif, d’où est né le projet « Appui à la production des données statistiques basiques et à l’élaboration du plan sectoriel de l’éducation » avec l’UNESCO comme Agent administratif et coordinateur du projet.

L’atelier de validation du plan de l’annuaire statistique du secteur de l’éducation, a réuni d’une part les directeurs généraux des services centraux des ministères en charge de l’éducation, les référents ; d’autre part il y avait les personnels techniques des partenaires au projet.

« Le plan de l’annuaire présenté comprend tous les sous-secteurs de l’éducation » a souligné Monsieur Guy Mintsa Obame, Chef de service traitement informatique du Ministère de l’éducation. « Au regard de la masse d’informations collectées et du nombre important des sous- secteurs, l’architecture des annuaires statistiques compte :  un annuaire synthèse contenant les principales données des neuf sous- secteurs pour avoir une vue holistique des données de l’ensemble du système éducatif et pour faire face aux besoins pressants d’élaboration du diagnostic sectoriel et du plan sectoriel de l’éducation et  des annuaires sous-sectoriels sous forme de tomes qui présenteront de manière détaillée les données des différents niveaux d’enseignement regroupés en crèche-garderie/pré-primaire-préscolaire, primaire et ENI, secondaire général, enseignement technique et professionnel, formation professionnelle et alphabétisation et enseignement supérieur » a-t-il conclu.

L’atelier s’est achevé avec une présentation des prochaines étapes de la mise en œuvre du projet par l’expert Jean Bosco Ki. Ainsi, la présentation de l’annuaire se fera la première semaine de décembre et les travaux d’élaboration du Diagnostic commenceront en janvier 2020, ce RESEN sera suivi de l’élaboration du Plan sectoriel de l’éducation. Pour préparer ces prochaines, deux experts en Système informatique de gestion de l’éducation du Bureau de l’UNESCO à Yaoundé et l’expert de l’ISU suscité, sont actuellement sur Libreville. Il est à souligner la présence à Libreville du lundi 21 Octobre au samedi 26 Octobre de M. Koffi AGNIAGBETO pour une mission d’identification relative à l’appui de l’Institut International de la Planification de l’Education (l’IIPE) Pôle de Dakar, à l’élaboration d’une analyse sectorielle suivie d’un plan sectoriel. Par ailleurs, l’expert Ndeye Yacine FALL du Bureau régional de l’ISU-Pôle de Dakar, était en mission au Gabon pour la formation des référents aux questionnaires de l’ISU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here