PDG/Le Komo-kango se mobilise.

0
448
Une photo de famille au sortir de la rencontre politique.

C’était comme un seul homme que les militants de cette formation politique se sont réunis en “séance fédérale d’études politiques” le samedi 03 juillet dernier. Dans les deux cadres choisis pour abriter l’événement, la salle de réunion du Conseil départemental pour accueillir les camarades issus des fédérations de la commune, du Komo et du Mont de Christal, tandis que ceux du deuxième canton Bokoué, à savoir la fédération Gabriel Eyeghe Ékomié s’est regroupé à Ekouk, à une trentaine de kilomètres de Kango centre.

Comme partout ailleurs dans l’ensemble du territoire, cette grande messe politique faisait suite à la note d’orientation N° 00009/PDG/SE/SG du 21 mai 2021, le Secrétariat Exécutif du PDG, a décidé de désormais former les militants des structures de base du parti dans le but du renforcement des capacités managériales et l’élévation de la conscience politique et partisane  par les  responsables de l’encadrement des structures de base, afin de susciter un ancrage indéfectible de leur militantisme.

Cette première phase de formations, s’articule sur le thème, “Comment diriger une réunion politique dans une fédération ?” Lesdites formations qui sont animées par les membres du bureau politique (MBP) et les membres du conseil national(MCN), se tiennent tous les derniers week-ends de chaque mois, et ce, sur toute l’étendue du territoire national dans chaque fédération ou regroupement de fédérations au sein d’un siège de député. Rappelons que seuls les membres des bureaux fédéraux, les secrétaires des sections, des comités ainsi que les délégués UFPDG et UJPDG des bureaux des sections et de comités, sont concernés par ces rencontres.

Aussi, il s’est agit durant la rencontre de mieux appréhender à la fois le style de conduite dans les réunions politiques au sein des fédérations et entre fédéraux, le maintien de la discipline et de la prise de parole.

Les rencontres du Komo-kango se sont déroulées sous le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour une lutte contre le coronavirus. Ces assises  étaient animées par Rémy Ossele Ndong, membre du bureau politique et sénateur du département du Komo-kango, et ont eu pour modérateur le membre du bureau politique et député du 3ème  siège, Henry Bekale Akwé et Martin Ngoua Obame a été le second modérateur. Tandis qu’à Ekouk, le chargé de l’animation du séminaire était le membre du bureau politique et député du 3ème  siège Alain Valéry Burobu-Bu-Bussambe. C’est le secrétaire départemental Bernabe Ekoh Bekale qui a ouvert et donné le mot de fin de cette cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here