ONE : le changement de nom est-il synonyme de performance ?

0
123

L’Office national de l’emploi est devenu le  Pôle national de promotion de l’emploi, depuis le dernier conseil des ministres.  Un changement de nom  pour lutter plus efficacement contre le chômage chez les jeunes. Est-ce nécessaire de changer le nom d’une structure pour la rendre performante ?

En effet, le changement de nom de l’Office national de l’emploi (ONE), demeure pour les gabonais,  un changement cosmétique. Car,  cette structure n’est pas la première à avoir changé de dénomination et dont  les réformes n’ont pas été suivies.   A en croire les autorités, « Cette réforme, inscrite dans le Plan d’accélération de la transformation (PAT) vise à la modernisation et l’amplification du dispositif d’aide d’accès à l’emploi des jeunes et la mise en œuvre des mesures spécifiques prises par le gouvernement en matière d’insertion et de réinsertion professionnelles des demandeurs d’emploi ». Question,  en quoi cette mutation de l’ONE en Pole nationale  de promotion  de l’emploi pourrait-elle  répondre de façon efficace à la modernisation du dispositif de l’accès à l’emploi chez les jeunes ? Le Gabon ne souffre pas d’un problème de textes ou de financement de projets, mais plutôt d’un manque de volonté politique et de patriotisme  dans la gestion des affaires de l’Etat.

Il est difficile de parler d’efficacité lorsque l’impunité est légalisée dans l’administration publique. Aussi,  la prise d’une ordonnance  et la mise en place des réformes n’ont jamais rendu une structure étatique efficace. L’homme qui est au centre de toutes ces réformes   et  programmes de modernisation de l’Ex ONE, devrait également changer  de mentalité. Le gouvernement a-t -il  engagé des réformes dans ce sens ? Pas si sûr.

Créée en octobre 1993 dans le but, entre autres, d’assister les personnes dans leur recherche d’emploi ou d’une formation pouvant faciliter leur insertion ou réinsertion professionnelle. L’office national de l’emploi, ne répondait plus aux réalités du Gabon.  L’on espère que les nouvelles réformes apporteront les fruits escomptés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here