L’Union Nationale(UN) : Paulette Missambo succèdera-t-elle à Zacharie Myboto ?

0
934
Paulette Missambo, la présidente de l'UN

Suite à la retraite politique de Zacharie Myboto, il semble souffler un vent de fraîcheur du coté de l’Union Nationale, comme le témoigne ici la candidature officielle de madame Paulette Missambo, candidature déclarée publique lors d’un discours il y a plus de 24 heures.

On se souvient de ce parti politique qui avait suscité beaucoup d’enthousiasme auprès des Gabonais, réfractaires au régime en place. Ayant pour pères fondateurs plusieurs grands noms de l’univers politique gabonais tels que André Mba Obame, Pierre-Claver Nzeng, Daniel Kombé Lékamba, Jean Eyeghe Ndong, Jean Ntoutoume Ngoua, Casimir Oye Mba et d’autres encore, l’UN a perdu de son lustre d’antan au fur et à mesure que plusieurs de ses tètes ont commencés à tomber une à une, laissant une confusion dans le cercle qui pourtant paraissait très fusionnel entre militants. Cette confusion s’est accentuée lorsque Zacharie Myboto a annoncé sa démission de la présidence du Parti.

Aujourd’hui, le Parti qui semble souffrir de l’effet des sous-groupes créé ici et là, se prépare aux nouvelles élections du nouveau bureau de sa direction le samedi 13 novembre 2021, ce qui inclut également l’élection de la nouvelle présidence. Une présidence qui suscite l’émoi de Paulette Missambo, seule femme candidate, en course contre Paul Marie Gondjout.

Selon Paulette Missambo, c’est un vrai challenge que celui de proposer un projet à la fois progressiste et moderne pour effectuer un toilettage en règle de l’Union nationale : « ce projet vise à atteindre trois objectifs : donner le pouvoir à la base et davantage d’autonomie aux coordinations ; faire plus de place aux jeunes et aux femmes au sein de nos instances dirigeantes et ; permettre au plus grand nombre de militants de l’union nationale d’être élus à l’Assemblée Nationale, au Sénat , et dans les assemblées locales » déclare-t-elle.

Pour rappel, le parti politique gabonais l’union national(UN) a été réhabilité en 2015, après sa création en 2010, et sa dissolution en janvier 2011. Vivement que cette décennie de la femme soit pour le parti un porte-bonheur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here