Les agents de l’ANINF durcissent le ton.

0
636
????????????

La grève entamée par les agents de l’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) est passée à la phase supérieure. Il vous souviendra que dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 janviers ces derniers avaient investi les bâtiments abritant les services du Trésor Public en menaçant de faire peser les conséquences de leur grève sur le fonctionnement de l’administration publique.

« Nous avons décidé de tout couper pour que l’Etat puisse nous entendre » a déclaré a déclaré un des agents grévistes. L’ANINF pour ceux qui ne le savent pas fournit plusieurs services à l’Etat, entre autres services il y a notamment les soldes des fonctionnaires. Pour que les agents publics soient payés il faudrait d’abord que l’ANINF fasse le traitement de leurs soldes, à cela il faut ajouter la fourniture de l’énergie ondulée et bien d’autres applications pour le bon fonctionnement du Budget, des Impôts.

Au total ce sont plus de 400 agents qui réclament le paiement de leurs bonifications (fonds communs et primes de rendement) des années 2017 et 2018 le versement intégral de la CNSS et de la CNAMGS. Cette crise risque de perdurer sachant que le gouvernement vient de prêter serment. Les fonctionnaires auront-ils leurs salaires cette fin de mois de janvier quand on sait que les grévistes ont promis de ne rien lâcher jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here