Le déficit commercial du Gabon s’est beaucoup creusé en 2020.

0
178

Avec la crise du Covid-19, le Gabon observe un trou de 4330 milliards de FCFA. Les exportations ont plongé de près de 3014,7 milliards de FCFA, elles ont représenté 53,4% du PIB en 2020 soit une baisse par rapport à 2019 avec 54,6% et restent fortement dominées par le secteur pétrole.

S’il y a un domaine qui est remis en cause, au moins à court terme, par la crise du Covid-19, c’est bien celui de l’exportation. En paralysant une bonne partie de l’économie gabonaise, le coronavirus s’en est de fait pris à la mondialisation. Mais surtout, il a touché certains secteurs, dans lesquels le Gabon excelle, comme le pétrole. Cette baisse a été favorisée par les exportations qui se sont contractées de 3,9% à 3014,7 milliards de FCFA entre 2019 et 2020, et des importations qui ont chuté de 9,1% à 1315 milliards de FCFA. Le commerce extérieur du Gabon est donc attaqué de front alors qu’il commençait tout juste à remonter la pente.

Dans le détail, tous les secteurs demeurent à la peine avec 15,6% du PIB en 2020 en dessous son niveau moyen de 2019 avec 13,6%. Hors énergie, le déficit repart à la hausse avec 13,8% soit 888 milliards de FCFA. Les importations d’énergie et les achats de biens d’équipements se situent respectivement à 35,3 % et 13,4 % en dessous de leur niveau moyen de 2019.

Ces mauvaises performances interviennent dans un contexte de ralentissement économique. Pour le gouvernement qui veut favoriser les exportations des entreprises gabonaises, ces derniers chiffres représentent encore un mauvais signal. Même si la conjoncture a été très favorable en 2019 avec une croissance très favorable, le déficit commercial s’est encore creusé, au point de peser sur le PIB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here