La CPNR s’insurge contre la présence de Marie Madeleine Mborantsuo à Rabat.

0
729
La CPNR, pendant la conférence de presseà la chambre de commerce de Libreville.

Les membres de la coalition pour la nouvelle république (CPNR) en tenant une conférence de presse hier à la chambre de commerce de Libreville, ont exprimés leur mécontentement et étonnement face a la présence de la présidente de la Cour Constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo lors de la visite rendue au président de la république Ali Bongo Ondimba en période de convalescence au Maroc.

Au cours de cette visite Marocaine, se trouvait également le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, et le vice-président de la république Pierre-Claver Maganga Moussavou. La coaltion pour la nouvelle république estime pour sa part que Mborantsuo n’avait pas lieu d’y être.

« Nous ne comprenons pas quelle a été le rôle de la présidente de la Cour Constitutionnelle lors de cette rencontre, nous acceptons que le premier ministre et le vice- président soit présent eux qui sont des collaborateurs du Chef de l’Etat mais pas elle » a déclaré Jean Eyeghé Ndong sénateur du 2ème arrondissement de la commune de Libreville.

Ce dernier précise que a cet effet que si la président de la Cour doit être saisie pour des questions de vacance ou autres par le gouvernement cela ne justifie pas son déplacement vers Rabat. Pire selon le porte-parole de la coalition évoque l’hypothèse familiale qui pourrait justifié sa présence dans la délégation des autorités qui se sont rendus au chevet d’Ali Bongo Ondimba, estimant qu’elle devrait le faire dans le cadre privé sans médiatisé la rencontre.
Pour finir, la coalition pour la nouvelle république demande à la gardienne des libertés fondamentales de vider rapidement le contentieux électorale de 2016. Un contentieux que la présidente estime avoir vidé depuis longtemps, peut être que l’on se dirige vers un nouveau bras de fer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here