Gabon/L’armée s’invite de nouveau dans l’arène !

0
421

La crise post-électorale n’est donc pas terminée au Gabon à en juger par la forte présence de l’armée dans les rues de Libreville. Cette situation paralyse à nouveau les populations qui n’arrivent plus à vaquer à leurs occupations et surtout à rallier soit leurs domiciles soit leurs lieux de travail.
Cet état de fait semble être la réponse des autorités gabonaises à l’opposant Jean PING qui a affirmé à l’ouverture de son Dialogue National pour l’Alternance que « désormais plus rien ne nous interdit étant parvenus au terme de notre démarche de légitimité républicaine ».
En effet le ministre de l’intérieur Lambert-Noel MATHA qui s’exprimait le 19 décembre sur les antennes de Gabon Télévision a indiqué clairement que « le gouvernement ne saurait ni accepter, les propos irresponsables tenus par des acteurs politiques dont l’inclination à la haine et à la violence est devenue la seule motivation de leur engagement et qu’en toutes circonstances force doit rester à l’Etat ».
Le ton monte donc de nouveau entre le gouvernement gabonais et Jean PING et sur les visages de nombreux gabonais les appréhensions et les inquiétudes resurgissent leur rappelant ainsi les mauvais instants d’août dernier. Et comme le disent les anglais « wait and see »
Ryva MENGHA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here