Gabon/Santé Militaire : 43 admis sur plus de 500 candidats au concours d’entrée à l’USTS.

0
394
Les candidats durant les épreuves du concours

Ils étaient 524 à postuler pour une place d’étudiant de la première promotion de l’Université des sciences et techniques de la santé (USTS), un établissement supérieur à vocation scientifique. Seuls 43 ont subi avec succès cet examen organisé par la direction générale du Service de santé militaire.

Sur les 512 candidats qui ont concouru sur les 524 inscrits, les examinateurs ont maintenu 35 pour la médecine et 8 pour les paramédicaux, soit 3 pour la filière maïeutique et 5 pour les soins infirmiers. Ils sont donc 43 admis à former la première promotion de l’Université des sciences et techniques de la santé.

Ils vont intégrer, après leur formation, les rangs du Service de santé militaire dirigé par le médecin général d’armée, Pr Jean Raymond Nzenze, et assurer la relève de ceux qui sont proches ou qui prennent leur retraite.

Le nouvel établissement, créé par le projet d’ordonnance pris en application de l’article 52 de la Constitution, a la mission de former des médecins, des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens, des vétérinaires, des techniciens et toutes les autres catégories professionnelles de la santé. Il doit également participer à la recherche sur toutes les questions de santé, de maladies tropicales et au développement scientifique.

Doté de la personnalité juridique, l’USTS jouit d’une autonomie de gestion administrative et financière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here