Gabon/Port-Gentil : Nicaise MOULOMBI et Lee White ensemble contre la dégradation des écosystèmes des mangroves.

0
563
Une vue de la destruction des mangroves

Engagé depuis plus de trois (03) ans dans la défense de la dégradation des écosystèmes des mangroves dans la province de l’Ogooué Maritime, Monsieur Nicaise MOULOMBI Président de l’ONG Croissance Saine Environnement et Président Exécutif du ROSCEVAC a initié une mission à Port Gentil portant sur l’état des lieux environnemental de la capitale économique du Gabon. 

 A la suite de cette mission lancée sous le regard des autorités locales, un rapport a été réalisé par un cabinet d’huissier. Ledit rapport fait état d’une dégradation avancée, une pollution des écosystèmes ainsi que tombes ancestrales des peuples ORUNGU de Port-Gentil. De plus, une cartographie des zones des mangroves dégagées a été élaborée par les experts de Croissance Saine Environnement avec l’appui de L’Observatoire de promotion de développement durable, de produits et services des industries du Gabon (ODDIG) afin de mieux représenter les territoires fortement dégradés.

Aussi, une enquête plus approfondie, a permis de mieux cerner les causes et les conséquences de cette dégradation sur le vivant et le non-vivant. C’est à la suite de cette dernière mission dans la capitale pétrolière, que Monsieur Nicaise Moulombi, a été reçu ce 18 juin 2021 par le Pr Lee WHITE, Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terre, afin d’échanger sur les différents cas de dérations de l’environnement à Port-Gentil et sur les conclusions des études conduites par l’ONG Croissance Saine Environnement à cet effet.

Au sortir de cette séance de travail avec le Ministère en charge du plan national d’affectation des terres, le Président Moulombi a déclaré : « Ces différentes missions à Port-Gentil faisaient suite aux différentes interpellations des populations de la province, dont les notables Orungu. Nous venons de présenter les résultats de nos études au Ministre de l’environnement au moment où notre pays vient de clôturer les activités déployées pour la célébration de la semaine nationale de l’environnement et surtout au moment où le Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, vient de réaffirmer son engagement autour de la décennie de la restauration lancée par les Nations Unies».

Autre point abordé par le Président Nicaise MOULOMBI est celui de la 26e Conférence des Parties qui se tiendra à Glasgow et où le Gabon assura la Présidence du Groupe des Négociateurs Africains sur les changements climatiques.

En effet, le Président du ROSCEVAC souhaite que lumière soit faite autour de la problématique de la dégradation de la biodiversité au Gabon par certaines compagnies pétrolières et ce avant la Cop26, car l’ONG Croissance Sainte Environnement dont il est le Premier Responsable voudrait porter un plaidoyer de manière conjointe avec des organisations telles que le Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC), l’Observatoire de Promotion du Développement Durable des Produits et des Services des Industries du Gabon (ODDIG) et l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique section Gabon (PACJA/GABON).

Enfin, le Président Nicaise MOULOMBI a fait l’économie au Ministère de l’environnement de son entretien avec le Dr. Honoré TABUNA, commissaire à l’Environnement, Ressources Naturelles, Agriculture et Développement Rural à la Communauté Economique Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), portant sur la problématique de la dégradation des mangroves au Gabon, et il a également présenté au Pr Lee WHITE le projet de la tenue à Brazzaville des « Premières assises des Organisations de la Société Civile sur la promotion de l’économie verte, la bonne gouvernance, le développement durable, la lutte contre les crimes et trafics liés au ressources naturelles et extractives en Afrique Centrale », des assises qui seront porté par le leadership du Président Dénis SASSOU NGUESSOU , Président en exercice de la CEEAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here