Gabon/Makokou/Rentrée scolaire dans les établissements primaires et secondaires : La machine tourne au ralenti.

0
311
Une vue du lycée catholique Notre-Dame des victoires de Makokou

A l’instar des autres provinces du pays, la rentrée scolaire a eu lieu timidement à Makokou capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo.

Selon les sources concordantes, les raisons de ce couac s’expliquent par l’absence des élèves dans les salles de classe. Peut-être que les parents n’ont pas suffisamment préparé cette rentrée scolaire. Du côté de l’administration, à l’exemple du proviseur du lycée catholique Notre-Dame des victoires Destin Karel Oyanke « nous avons lancé la machine éducative selon le programme établi par la tutelle, et les élèves viennent à compte-gouttes. Dans le même temps, les parents procèdent aux inscriptions et réinscriptions de leur progéniture. Tout se passe au mieux ». Pour le proviseur, « l’innovation cette année académique est l’introduction du carnet de liaison lequel permettra de mieux échanger avec les parents, apprenants et enseignants, de mieux contrôler le travail des apprenants » a déclaré Destin Karel Oyanke.

Ici, le proviseur du Lycée privée Rehoboth de Makokou

Pour sa part, le proviseur du lycée prive Rehoboth « les cours ont démarré timidement car chaque année les élèves imposent un rythme propre a leur volonté ». De plus, Bernabe Mounou a exhorté les parents à venir faire inscrire leurs enfants afin de mieux commencer les cours gage d’une année réussie. Au titre des innovations cette année, Bernabe Mounou propose l’organisation d’un tournoi de détection et l’installation du Wi-Fi pour les recherches appropriées aux apprenants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here