Gabon/ kango/ 1ere édition du Semi-marathon : AJUKN récompense les vainqueurs.

0
450
Une vue de la banderole marquant le départ de la 1ère édition du semi-marathon de Kango

L’Association des Jeunes Unis pour un Kango Nouveau (AJUKN) fondée par Léonie Ntoe épouse OBAME, le 17 octobre 2017,  a organisé le mardi 16 août dernier, dans la commune de  Kango, un semi-marathon. Objectif, favoriser l’épanouissement de la jeunesse   à travers le sport. Une cérémonie rehaussée par la présence du président d’honneur de ladite Association, Raymond Placide NDONG MEYO et  l’Abbé Elias ANGA NGOUA.

Le parrain, Placide Ndong Meyo donnant le coup d’envoi du semi-marathon de Kango

La ville de Kango a vibré le mardi 16 août dernier à travers le sport,  avec le semi-marathon organisé par l’Association des Jeunes Unis pour Kango Nouveau (AJUKN).  Après plusieurs jours d’inscriptions et répartitions des différentes catégories,  à savoir hommes, femmes, junior  et l’athlète le plus âgé, les différents participants se sont  retrouvés au grand carrefour de la commune, sis à la station, pour une arrivée à la place de l’Independence de ladite commune, soit un parcours d’environ 3  kilomètres, pour les hommes et 2 kilomètres pour  le reste des catégories.

Une vue des coureurs lors du Semi-Marathon de Kango

A l’arrivée, c’est le  jeune  BOUKOSSO David  Silva qui a remporté le premier prix  chez les hommes, chez les femmes la jeune NGONDET MOUBAMBA Estrely  âgée de 11 ans remporte le prix de la meilleure athlète féminine et celui du  meilleure jeune, madame ADA  ALLOGHO Gilbert remporte le prix de l’athlète la plus âgée. Pour  David Silva BOUKOSSO, vainqueur de cette première édition,  « nous avons besoin de ces évènements à kango, surtout en période de vacances. J’ai  gagné un téléphone portable, je suis très heureux d’avoir participé.  J’espère que l’année prochaine nous aurons une autre édition, merci  à l’Association des Jeunes de Kango », a déclaré le vainqueur de cette première édition du semi-marathon de kango. La jeune Estrely NGONDET MOUBAMBA, qui a remporté deux prix, dont un trousseau scolaire complet n’a pas  manqué de remercier les organisateurs, qui lui ont permis à travers ce  semi-marathon de préparer sa rentrée scolaire.  « Je suis très heureuse, je me suis inscrite ce matin pour courir, j’ai gagné, je suis contente, surtout que j’ai  remporté un trousseau scolaire complet, merci à mes grands frères de l’Association AJUKN », a-t-elle déclaré.

Pour le Président de l’Association des Jeunes Unis pour un Kango Nouveau (AJUKN), « c’est dans son volet d’épanouissement que nous avons pris l’initiative d’organiser ce semi-marathon afin de participer et rendre la fête  marquant le 62ème  anniversaire d’accession  à la souveraineté internationale de notre pays le Gabon, dans la commune de Kango aussi belle  que rayonnante  », dit-il.

Avant de préciser que, « Cette activité sportive avait également pour but d’améliorer les conditions physiques telles que : la régulation    du rythme cardiaque, la bonne circulation  sanguine, la réduction des symptômes dépressifs et aussi bien lutter contre plusieurs pathologies », a expliqué Lewis NZE, le Président d’AJUKN.

C’est donc une première édition du semi-marathon de kango qui a tenu toutes ses promesses, le Président d’honneur  de ladite association a d’ailleurs annoncé  un accompagnement plus conséquent au profit de cette association, pour rendre cette fête sportive plus attractive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here