Gabon : Le ministre de la Santé échange avec les importateurs du secteur pharmaceutique national.

0
306
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong durant son intervention

Pour une bonne promotion de l’industrialisation du médicament au Gabon, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong s’est entretenu le jeudi 18 août avec les importateurs du secteur pharmaceutique national notamment l’Office pharmaceutique national (OPN), Pharmagabon et UbipharmGabon cela  en présence de l’Autorité nationale de la Réglementation, l’Agence du médicament du Gabon.

Il était question pour le ministre et les importateurs de médicaments, de finaliser le processus de réduction des importations pour les médicaments génériques fabriqués au Gabon par la Santé Pharmaceutiques conformément à la volonté des plus hautes autorités du Gabon.

Ainsi, la commission technique mise en place par le ministre, dont les grossistes répartiteurs sont membres, a préalablement défini la compétitivité des produits de la Santé Pharmaceutique sur la base des prix rapportés au comprimé ou au millilitre et la liste des médicaments génériques équivalents à ceux fabriqués à la Santé Pharmaceutique.

Les médicaments concernés verront leur importation baisser de 30 % à la mise en œuvre de la présente réforme, pour à peu près de trois cent références concernées pour un peu plus de trois millions cinq cent de médicaments concernés.

Pour le patron de la santé au Gabon « Il faut absolument favoriser la production locale des médicaments génériques conformément à la réforme d’industrialisation du médicament voulue par le Président de la République, qui souhaite voir sur le marché, du médicament made in Gabon de qualité et à moindre coût », a indiqué le ministre de la Santé.

Pour leur part, les grossistes répartiteurs ont à nouveau manifesté au ministre leur adhésion à cette réforme dont ils sont acteurs de mise en œuvre et qui va constituer une opportunité de distribution des médicaments génériques locaux de qualité et à coûts réduits. Dans cet élan et afin de susciter l’adhésion à la prescription, ils ont invité la Santé Pharmaceutique à intensifier la promotion de ses produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here