Gabon/Fête du travail à Ntoum : 31 médailles décernées.

0
187
Les récipiendaires et leurs familles durant la cérémonie

La salle polyvalente de Ntoum a abrité le 1er mai 2022, jour de fête du travail, la cérémonie de reconnaissance et de mérite à plusieurs agents venues des différents arrondissements de la commune.

Ce sont donc 31 médailles dont 24 en bronze, ,05 en argent, et 02 en or, qui ont été gratifiées sous la haute inspiration du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, lors de la 136e édition de l’organisation internationale du travail, sous le thème cette année de : « la relance de l’économie dans un contexte poste Covid-19, l’employabilité et l’égalité des chances ».Un geste qui vient couronner  les efforts de plusieurs années de labeur et de sacrifice de ces femmes et hommes du monde professionnel.

La cérémonie s’est déroulée sous les regards bien veillant des préfets du Komo- Océan, du Komo- Mondah, et de l’inspecteur du travail de la commune de Ntoum et coordinateur de la cérémonie : « l’objectif est de récompenser les efforts, la majorité, se sont des enseignants et les agents psychiatriques de l’hôpital de Melen. Selon les réalités de leurs quotidiens » explique Jean moise Mouyoughou.

Un geste de reconnaissance qui ne laisse pas indifférents les récipiendaires : « je remercie mon Dieu pour cette décoration, et j’encourage les autres de travailler avec tous leur cœur » déclare Pauline, heureuse lauréat.

Photo de famille de la fondatrice complexe scolaire LES PETITS CALINS, Amélie Assengone Nguéma et quelques récipiendaires

L’événement s’est achever par un repas au complexe scolaire LES PETITS CALINS, ou la fondatrice Amélie Assengone Nguéma a bien voulu honorer ses employés, ces derniers ont hissé haut l’établissement de par les médailles reçues : « c’est important d’enseigner les enfants, de les encadrer, c’est aussi important de récompenser les enseignants qui ont la charge de ces enfants », signifie la fondatrice du complexe scolaire, qui est aussi le principale centre ou est organisé chaque année dans la commune de Ntoum, le concours du prytanée militaire.

L’école qui reçoit plus de 1300 élèves, avait le devoir à travers ce repas, de rehausser les efforts consentis par le personnel enseignant. Espérons que d’autres établissements emboitent le pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here