Des morts lors des Casserolades de Libreville : Que fait la police ?

0
470
Capture d'écran sur une vidéo

C’est l’onde de choc ce vendredi 19 février 2021 après la mort des Gabonais, suite au concert de casseroles ou casserolade d’hier soir. Une manifestation de la colère des Gabonais contre les mesures injustes et injustifiées du gouvernement contre le Coronavirus.

En effet, ces manifestations interviennent après la conférence de presse du gouvernement qui a eu lieu vendredi 12 février 2021. Et les Gabonais ont matérialisé leur colère en tambourinant dans des marmites chacun chez soi. Est-ce un délit ? Mais certains policiers ont eu le malin plaisir d’interpeller les populations. Pourquoi tant de haine et de ressentiment envers son prochain ? Les forces de l’ordre et de défense protègent-ils encore les populations où sont-ils devenus des suppos de « Satan » ? Désormais chaque jour, à partir de 20 heures, les populations gabonaises sortiront avec des gourdins et des casseroles en main pour faire un maximum de bruit.

Capture d’écran sur une vidéo

Les Gabonais se gardaient de descendre dans les rues pour matérialiser leur mécontentement, mais avec la preuve matérielle des morts disséminés sur le territoire, le peuple gabonais à bout de souffle, exténué, lassé par les mesures restrictives des libertés va certainement durcir le ton. Car, les manifestations continuent de s’étendre

Au-delà des morts, que toutes ces personnes détentrices de l’autorité soient sanctionnées. Plus jamais ça. Le Gabon a besoin d’institutions fortes et d’un peuple responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here