Covid-19 : Qu’est-ce que L’OMS cache aux Gabonais ?

0
297
Le siège de l'OMS

 L’organisation mondiale de la santé (OMS) dans une note interne, a jugé « préoccupante » la situation de l’épidémie au Gabon.  Des propos qui n’ont pas  trouvé un écho favorable auprès des populations, dont cette organisation fustige le comportement.  

L’OMS dissimule-t-elle certaines informations au peuple gabonais ? Comment ce nouveau variant britannique est arrivé  au Gabon ?  Le dispositif mis en place à l’aéroport de Libreville est-il fiable ? Autant de questions  auxquelles l’OMS aurait dû apporter des réponses pour soulager  et convaincre les populations,  qu’elle fustige le comportement. Le gouvernement depuis l’arrivée de cette pandémie n’a jamais cherché  à connaître ce que le peuple  pense de ce virus  et le rejet de toutes les mesures instaurées,  malgré les sanctions  mises en place.

L’OMS qui est une organisation mondiale, peut-elle dire aux gabonais, pourquoi, dans la sous-région toutes les mesures barrières sont balayées d’un revers de la main par les populations ? Au Cameroun,  les restaurants,  les bars, les hôtels et autres sont ouverts, en dépit du fait que le gouvernement  ait détecté plusieurs cas  positifs au coronavirus.

L’incivisme des populations n’est de ce fait pas responsable de l’arrivée du variant britannique au Gabon. Le peuple attend des véritables solutions aux mesures restrictives, qui commencent à provoquer des grincements de dents, et pourraient si des mesures d’accompagnement ne sont pas mises  en place provoquer un soulèvement sociale. En effet, tous les secteurs d’activités depuis la mise en  place des nouvelles mesures sont ébullition et réclament l’ouverture de leurs structures. Mais également, la révision des mesures instaurées par le gouvernement. Depuis plus d’un an, le peuple vit des moments difficiles, si l’OMS est préoccupée par la situation de la pandémie au Gabon, qu’il commence par réfléchir sur les mécanismes pour sortir le peuple de cette précarité.  Une pauvreté  qui s’est accentuée depuis l’arrivée de cette pandémie et des mesures instaurées par le gouvernement sans accompagnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here