270 millions de Vaccins Covid-19 en Afrique : l’union Africaine veut vacciner les populations africaines.

0
489
Ali Bongo Ondimba prenant un bain de foule avec la population.

270 millions de  vaccins ont été obtenus par l’union africaine pour vacciner les populations africaines.  Des vaccins qui seront distribués aux Etats africains qui n’ont pas les ressources nécessaires  pour financer l’immunisation  de leur population.  C’est  ce que vient d’annoncer ce 13 janvier 2021,  un communiqué, des autorités sud-africaines qui assurent la présidence de l’institution.

C’est donc un important lot de vaccin qui a été  obtenu par les autorités de l’union africaine.   L’on parle  d’une distribution   de 50 millions de vaccins entre Avril et juin, dans le continent.  Des vaccins provenant essentiellement des laboratoires,  Pfizer-Biotech, AstraZeneca dont la production  est en Inde et johnson & Johnson.

Une course à la vaccination dont beaucoup d’africains ne cernent toujours pas les biens fondés.  Surtout que,  la situation épidémiologique n’est pas  aussi alarmante comparativement aux autres continents.   L’Afrique enregistre à ce jour ,  3 millions  de cas et plus  74 000 décès, selon les données  officielles, contre  16 millions  de cas et plus 500  000 décès  pour l’Amérique  du sud et caraïbes par exemple.

Mais pour Cyril Ramaphosa,  «  Nous avons franchi une étape supplémentaire pour obtenir  des vaccins  de manières indépendante en utilisant nos propres ressources  limitées », a relevé Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’UA, cité dans le communiqué publié mercredi 13 janvier. Avant de préciser que, «  si l’initiative Covax  est  essentiellement pour l’Afrique , Union africaine craint  que les volumes, qui seront disponibles  entre  février et juin , ne dépassent  pas  les besoins  pour les soignants  et ne soient donc pas suffisants  pour contenir  les chiffres  croissants de la pandémie  en Afrique », dit le communiqué  .

Ainsi, si  pour  l’organisation mondiale pour la santé l’objectif est d’atteindre les  20%  de la population des pays participants,  l’union Africaine,  estime qu’il faut  atteindre les 60% pour  espérer freiner la propagation de ce virus à travers le continent. Des points de vue différents, qui pourraient amener ces autorités à augmenter le nombre de vaccins pour atteindre leurs objectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here