2600 milliards de francs CFA pour la CEMAC : le Gabon se frotte les mains.

0
225

Le 17 novembre 2020 dernier à Paris,  la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a annoncé avoir pu lever, à l’issue  d’une table ronde avec des bailleurs de fonds, 3,8 milliards d’euros (soit 2600 milliards de francs CFA).  De l’argent qui devrait permettre aux pays de la CEMAC de relancer leur projet d’intégration régionale entre 2021 et 2025.

3,8 milliards d’euros, c’est le montant que les pays de la CEMAC, viennent de lever, d’après le site d’information de la Banque Africaine de Développement (BAD).  Un montant qui devrait permettre au Gabon de pouvoir relancer avec les autres pays de la sous-région des projets intégrateurs, liés non seulement au secteur de l’énergie mais également dans le secteur des transports et de la communication.  « Le montant total des financements annoncés ou mobilisés (à l’issue de la table‑ronde) s’élève à environ 3,8 milliards d’euros, bien au-delà des montants recherchés. Le financement de huit projets sur les onze est entièrement bouclé », a déclaré le secrétaire permanent du Programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC), Michel-Cyr Djiena Wembou.

C’est donc des nouveaux financements pour les pays de la CEMAC, mais surtout  pour le Gabon qui peine encore à relancer certains grands projets qui auraient pu être des projets d’intégration pour la sous-région et à forte valeur ajoutée pour le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here