Gabon/Atelier de restitution de l’élaboration du projet de Décret Sages-Femmes

0
1168

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a organisé en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population, un atelier de restitution du projet de décret portant institution de l’Ordre National des Sages-Femmes du Gabon.
« Comme vous le savez, il existe dans le monde quatre (4) ordres de professions médicales, à savoir : l’ordre des Médecins, l’ordre des Pharmaciens, l’ordre des Chirurgiens-dentistes et enfin, l’ordre des Sages-Femmes. Au Gabon, seuls deux (2) ordres sont mis en place, celui des Médecins et des Pharmaciens. Aussi, nous remercions vivement l’UNFPA pour son engagement à accompagner les sages-femmes, dans un processus d’élaboration et de finalisation du Projet de texte instituant au Gabon l’ordre des Sages-Femmes » s’est exprimé Félix Ndong-Obiang, Secrétaire Général Adjoint du Ministère de la Santé publique et de la Population en lieu et place de Monsieur le Ministre, empêché.
En effet, il est rappelé que l’ordre est une instance juridictionnelle et disciplinaire au sein d’une profession, il exerce un contrôle sur l’accès et les conditions d’exercice d’une profession. Aussi, conscientes de l’absence d’un ordre réglementant leur profession, les sages-femmes, réunies au sein de leur association, se sont convenues depuis 2002 à élaborer et mettre en place un ordre national des sages-femmes, dans le but de règlementé leur noble profession.
Au titre des plaidoyers auprès du Ministère de la Santé et des partenaires au développement, l’Association des Sages-femmes du Gabon a pu bénéficier de l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) par la mise à disposition d’un expert Gabonais chargé d’accompagner les sages-femmes dans le processus d’élaboration et de finalisation du projet de texte instituant l’ordre des sages-femmes du Gabon.
L’occasion a été donnée pour que toutes les parties prenantes soient réunies afin d’analyser et valider les travaux du Consultant et permettre ainsi de relancer le projet de texte dans le circuit en vue de l’adoption et la promulgation dudit texte. Ces projets de texte vont enfin pourvoir fixer les devoirs, les garanties et régime disciplinaire de la profession de sage-femme.
Source : UNFPA/Lathierre

Mebek

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here