Vers une refonte de l’éducation et de l’enseignement au Gabon.

0
854
Janvier Nguema Mboumba

Je vais entrer les pieds joints dans le combat qui oppose certains compatriotes au nouveau Ministre de l’Education nationale, monsieur Patrick Mouguiama Daouda.

Je suis un enseignant à la retraite. Je réside à Lambaréné. Pour ma part, il est aujourd’hui important que nous revenions aux fondamentaux. Tous les bacheliers de notre pays ont droit à la bourse. Où est la formation de l’élite ?

Hier, les jeunes se battaient pour obtenir une moyenne annuelle supérieure ou égale à 10/20, en classe de terminale.

Il est important de revenir à ce qui se faisait hier et qui a fait de nous et de vous de brillants cadres de notre pays. Aujourd’hui, dans les lycées et collèges, l’exclusion pour travail insuffisant a été supprimée. Il est temps d’arrêter de détruire l’école. L’élève de terminale, qui a obtenu une moyenne de 10/20 annuelle est inscrit à l’Université Omar Bongo (UOB) avec la bourse.

En matière d’éducation, il faut la norme. Il faut dépolitiser l’enseignement et repartir sur de nouvelles bases. Il faut oser. Il est 3heures 03 du matin.

Janvier Nguema Mboumba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here