Vers une accalmie au Ministère des Eaux et Forets ?

0
568

Dans une déclaration commune du président du Syndicat national des professionnels des Eaux et Forets (SYNAPEF), Didier Atome Bibang et le secrétaire exécutif du Syndicat national des gestionnaires des ressources naturelles (SYNAGREN), Serge Julot Nguema Asseko, il est fait mention des revendications légitimes des personnels du Ministère en charge des Eaux et Forets, notamment la réhabilitation des droits garantis par l’article 285 du Code Forestier et l’article 162 de la loi sur l’environnement.

Rappelons, qu’un dépôt en date du 19 février 2020 du cahier des charges portant ces revendications, était sur la table du Ministre de Tutelle, tout comme l’organisation d’une audience en date du 9 juillet 2020 du ministre de tutelle et des partenaires sociaux, reçu par le Premier ministre, avec instructions de sortie de crise sociale urgente.

Aussi, après consultation de la base, la signature du protocole d’accord de sortie de crise entre le Ministre de Tutelle, les partenaires sociaux et le président de la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (COSYNAP), avec engagement sur la satisfaction des revendications syndicales selon un chronogramme déterminé, décide de la suspension jusqu’à nouvel ordre, de la grève générale illimitée lancée depuis le 15 juin 2020, afin d’apprécier l’effectivité des engagements pris par la tutelle.

En conséquence, les personnels du Ministère en service dans tout le pays, sont appelés à reprendre régulièrement leur travail dès lundi 7 septembre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here