Un ambulancier du Samu social Gabonais tue un compatriote à Kango.

0
1853
L'ambulance à l'origine du décès de Anda Essono Emmanuel.

C’est ce que les témoins rencontrés affirment avoir vues le dimanche 1er décembre au village « Messe » de Kango dans la province de l’Estuaire où un ambulancier du Samu social Gabonais a fauché un compatriote du nom de Anda Essono Emmanuel, malheureusement ce dernier va succomber au choc.

Selon une source, l’ambulancier qui revenait de Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué en direction de Libreville, a percuté le jeune homme alors qu’il traversait la chaussée le dimanche 5 décembre aux environs de 21 heures. Personne ne peut affirmer avec exactitude, si à l’intérieur de l’ambulance se trouvait un sujet malade, ou s’il transportait une marchandise !

Les habitants venus pour en savoir davantage, trouveront le compatriote inerte sur la route, non loin de l’ambulance. Le chauffeur aurait collaboré avec la famille pour que l’accident avec un bilan un mort ne soit pas connu du public.

Joint au téléphone, le directeur général du Samu social Gabonais le Dr Yaba, celui-ci nous demandera de nous rapprocher du conseil juridique avant de nous raccrocher au nez. Voilà un compatriote qui sollicite certainement  l’aide du ministre de la santé, Max Limoukou pour prétendre être directeur général du centre hospitalier universitaire de Libreville(CHUL).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here