Tchibanga se donne une cure de jouvence : évolution des travaux.

0
140

Les chantiers qui s’étendent sur un linéaire de 1848 mètres, répartis en 3 lots, sont exécutés par 2 entreprises à savoir la Société de Construction Moderne (SOCOMO BTP), une PME gabonaise en charge du 1er lot au quartier Moukenga (325 m); puis la China First Highway Engineering Co.Ltd (CFHEC) qui a les lots no 2 à Minzanzela (538 m) et no 3 à deux linéaires, dont un à Ibanga (536 m) et l’autre au Centre ville derrière le gouvernorat (449 m).

A ce jour le réaménagement de la couche de fondation est exécutée à 98% sur les différents chantiers, la production des bordures à 100%, les pavés et dallettes à 90%.

Les efforts sont désormais concentrés sur la pose des bordures et les finitions des ouvrages d’art, notamment les canalisations, les bateaux ou rampes d’accès aux concessions, le renfort des armatures, les dalots, les fourreaux de traversée des tuyaux et câbles, afin d’éviter de casser la structure comme c’est souvent le cas lors des interventions de la SEEEG, Gabon Telecoet, etc.

Face au Maire cette fois visiblement plus satisfait qu’au sortir de la 1ère visite, les responsables des deux entreprises adjudicataires ont promis solennellement de livrer les chantiers d’ici le 27 septembre prochain, sinon avant les délais contractuels arrêtés à fin décembre 2020.

Toutefois, Jean Charles Yembit Yembit s’en ait remis à ses techniciens et accompagnateurs, entre autres les Directeurs Provinciaux des TP et du Cadastre qui lui ont unanimement confirmé le respect des paramètres techniques, bien qu’ils aient proposé quelques retouches à certains endroits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here