Sur l’éboulement de terrain du PK8, Geoffroy FOUMBOULA fait un état des lieux.

0
331
Geoffroy FOUMBOULA LIBEKA, le porte-parole du ''Copil Citoyen''

Cette catastrophe est la confirmation de l’échec de la politique du système au pouvoir en matière d’Habitat. 

Des informations recueillies sur place, sur 12 personnes habitants cette maison, 7 en sont décédés, ensevelies par la boue et les 5 autres ont eu la vie sauve grâce à Dieu.

Le plus triste est l’hypocrisie et le cynisme des autorités s’étant rendues sur les lieux (Gouverneur de l’Estuaire, Ministres présents, etc.).

Comment comprendre, qu’à proximité du lieu du sinistre, il y a d’autres maisons menacées, une d’entre elles ayant un mur ravagé par la boue et n’étant pas à l’abri d’un éboulement aux prochaines pluies, les autorités ayant fait le déplacement, repartent au calme dans leurs maisons climatisées sans déclencher un mécanisme d’urgence de relogement pour éviter un autre drame?

Que doit faire l’État gabonais?

  1. Prendre en charge la totalité des obsèques de ces 7 compatriotes ;
  2. Reloger en urgence les familles actuelles, restées sur place et menacées d’éboulement ;
  3. Offrir une maison aux 5 parents épargnés par ce drame et les inscrire dans l’un des filets sociaux d’urgence pour une prise en charge indéfinie.

Où l’Etat gabonais trouvera t-il les moyens? Dans les lignes budgétaires suivantes de la loi de finances 2022:

  1. Protection et Promotions familiale : 6,673 milliards de FCFA;
  2. Solidarité Nationale : 7,8 milliards de FCFA;
  3. Protection Sociale : 32,024 milliards de FCFA;
  4. Dotation Dépenses accidentelles et Imprévisibles : 5 ,708 milliards de FCFA ;
  5. Fonds Souverain République Gabonaise : 7,5 milliards de FCFA ;
  6. Fonds National Habitat: 8,124 milliards de FCFA;
  7. Fonds PID/PIH: 33,720 milliards de FCFA (plusieurs projets sensés être financés par ce projet ne l’ont pas été).

C’est pas l’argent qui manque, cette fois-ci, mettez un peu votre cynisme de côté et faites preuves d’humanisme.

Geoffroy FOUMBOULA LIBEKA MAKOSSO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here