«Quand 5000 logements par an riment avec une fausse promesse, Ali Bongo a fait son choix» dixit Étienne Francky Meba Ondo.

0
508
Étienne Francky Meba Ondo dit Môôn Meba Ondo

Monsieur Ali Bongo Ondimba s’est donc rendu au PK8 avec madame Sylvia Bongo Ondimba pour faire des selfies censés nous montrer que les Gabonais ne seront “heureux” que lorsqu’ils connaîtront des drames ? 

Les apprentis communicants, que dis-je… Les petits communicateurs qui ont entraîné monsieur ABO au PK8 pensent peut-être tromper notre vigilance mais nous sommes déjà vaccinés contre vos distractions médiatiques.

Nous sommes heureux que la famille qui vient de perdre 7 de ses membres soit relogée. Mais, combien de morts faut-il au sein des autres familles Gabonaises pour sortir les 5000 logements par an de terre ? Oups… J’oubliais, nous sommes à quelques mois de la fin du mandat…

C’est donc à 10 mois de la fin dudit mandat que vous venez vous mettre en spectacle et faire de la récupération politique ? A la limite, il fallait vous rendre au PK8 sans caméras et laisser le soin à la famille elle-même de venir nous faire le témoignage de votre fameuse générosité.

Mais non… C’est plus fort que vous ! L’envie de vous servir de la détresse des Gabonais pour faire de la communication politicienne et préélectorale… C’est le comble de l’indécence !

Mais cela ne saurait nous étonner de ceux qui ont ignoré les cris des Gabonais durant 14 ans.

Nous sommes pourtant à l’heure de votre bilan. Surtout, à l’heure de libérer la Présidence de la République car votre échec est monumental.

Toutes vos tentatives de rafistolage politique de dernière minute ne tromperont pas les Gabonais lucides et en attente d’alternance politique en 2023.

Que monsieur Ali Bongo aille plutôt se reposer. Il en a grandement besoin. Au lieu de servir de marionnette à madame Sylvia Bongo, Bilie By Nze et Guy Patrick Obiang.

Nous agirons pour avoir un vrai et nouveau Chef à la tête de l’Etat dans quelques mois. C’est de ça qu’il s’agit.

Étienne Francky Meba Ondo

Dit Meboon Môôn Meba Ondo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here