SETRAG se dote de 5 nouveaux véhicules.

0
1087

Le directeur général de la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), Patrick Claes a réception et présente au public les 5 nouveaux wagons de hauts standings que l’entreprise vient d’acquérir ceci pour satisfaire la clientèle.

les 5 nouveaux wagons visible à la gare d’Owendo.

La cérémonie de présentation officielle s’est   fait mercredi dernier au siège de la société dans la commune d’Owendo en présence du ministre des transports Justin Ndounagoye, qui se félicitant des efforts fournis par le gouvernement et des  responsables de la SETRAG dans l’amélioration des conditions et la sécurisation du transport ferroviaire dans le pays a souligné au passage les efforts entrepris par le directeur général Patrick Claes s’inscrivent dans la politique du Président de la République Ali Bongo Ondimba.

Réception des 5 wagons.

Revenant, sur les détails de la nouvelle acquisition « cette dernière comprend 5 véhicules équipés chacune d’elles des bars-restaurant, des écrans, des toilettes, de l’air conditionné avec une largeur de 2,89 m sur une hauteur de 4, 33 m » a précisé   Patrick Claes directeur général de SETRAG.

La sécurité et le confort sont au rendez-vous.

Ces voitures avec toutes les commodités qu’il faut afin de satisfaire le client, seront mises en circulation en  septembre 2018,  font partir d’une commande lancée par l’entreprise comprennent 22 nouveaux engins  dont 17 autres seront livrés très prochainement enregistre un coût de plus de 4 milliards de CFA, selon le directeur général de SETRAG Patrick Cleas.

Sur la question de la sécurité des personnes  vivante aux abords de la voie ferrée, suivi   et les travaux d’aménagement de celle-ci  a l’origine de plusieurs commentaires incriminant parfois à tort la direction  générale. Pour le patron de SETRAG des campagnes de sensibilisation ont été initiée par la société depuis bientôt 4 ans « des efforts importants ont été engagés non seulement  pour améliorer les conditions de sécurité d’abord auprès du personnel de l’entreprise et des usagers, ensuite sur les travaux d’entretien de la voie ferrée suivi de la réfection des gares notamment celle de Libreville, Lastourville, Monda et Franceville dont le coût s’élève à près de 3 milliards de FCFA » a conclu le directeur général de SETRAG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here