Setrag/Campagne de Sécurisation de la voie ferrée :”Amener les Communautés riveraines à respecter les servitudes ferroviaires”

0
262
Une vue des participants lors de la formation

Telle est la volonté des responsables de la Setrag, qui dans le cadre de la Campagne annuelle “Ne te mesure pas au Train”  ont ouvert le mardi 21 novembre 2023, une séance de formation à l’intention des agents  sensibilisateurs contre les risques ferroviaires. Cette formation qui se tient avant le lancement officiel de ladite campagne porte sur  trois modules à savoir, la présentation de l’entreprise et partage des valeurs ; Sécurité et santé du travail qui sont une obligation légale et la sécurité ferroviaire proprement dite. Le tout précédé par une organisation de simulation en salle pour mieux préparer les agents sensibilisateurs à s’exprimer sur le terrain.

Pour cette année, la Coordination concernée est celle allant de la gare de Milolé à celle de Franceville. La 4e Coordination d’exploitation recevra des affections reparties dans les 7 gares. Ces équipes mixtes constituées d’agents internes et externes seront coordonnées par des agents de la direction du développement durable durant toute la Campagne qui durera un mois.

Pour rappel, notons qu’en 2021,les agents de sensibilisation ont atteint 74% de leur  cible, soit 660 personnes sensibilisées. Des chiffres qui connaîtront une hausse, vu les objectifs visés qui sont entre autre la prise en compte du domaine ferroviaire, le  cas du village Benguia à l’entrée de Franceville et son école, et celui de la cité de Moanda qui compte deux écoles.

En tout, ce sera 12 établissements scolaires visés cette année pour un effectif global de 4800 élèves contre 3500 sensibilisés en en 2021.”Cette année, nous atteindrons plus 90% de notre objectif”, a lancé Claude Evariste Taty, le superviseur et formateur qui nous a  renseigné que les agents sensibilisateurs sont choisis parmi des compatriotes à la recherche d’un emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here