Les premières assises des Organes de gouvernance du CEREEAC

0
261

Dans le cadre de la mise en œuvre des Décisions des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) et à l’initiative du Président de la Commission de la CEEAC  Gilberto da Piedade Verissimo, la capitale de la République d’Angola accueille du 22 au 25 novembre 2023, la première rencontre des Organes de gouvernance du Centre pour les Énergies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique de l’Afrique Centrale (CEREEAC).

L’objectif principal poursuivi par ces premières assises est d’obtenir un consensus sur l’ensemble des textes fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du CEREEAC.

Spécifiquement, il s’agira de : v  Valider la feuille de route de l’Unité de démarrage du CEREEAC ;

v  Rendre effective la constitution des différents Organes de gouvernance et leurs Bureaux ;

v  Adopter les règles de fonctionnement des Organes de Gouvernance ;

v   Adopter les règles d’Administration et de Fonctionnement du CEREEAC ;

v  Instaurer le dialogue entre l’Unité de démarrage du CEREEAC et les Organes de Gouvernance ;

v  Créer des synergies avec des institutions partenaires.

Au cours des différents travaux, les participants entendent adopter et mettre à la disposition des Etats les documents importants ci-après : ü  La feuille de route de l’Unité de démarrage ;

ü  Le règlement intérieur du Conseil d’Administration (CA) du CEREEAC ;

ü  Le règlement intérieur du Comité Technique (CT) du CEREEAC ;

ü  Les termes de référence des Institutions Focales Nationales ;

ü  Le manuel de Finance et Comptabilité du CEREEAC ;

ü  Le manuel de passation des marchés du CEREEAC ;

Les travaux se dérouleront en deux phases à savoir, une réunion du Comité technique qui regroupera les Experts désignés par les ministères en charge de l’Énergie des pays membres de la CEEAC, de la Commission de la CEEAC, de l’Unité de Démarrage du CEREEAC, de l’Équipe de coordination GN-SEC de l’ONUDI, du PEAC et de la COMIFAC puis le Conseil d’administration qui réunira les Experts désignés provenant des ministères en charge de l’Energie dans les Etats membres de la CEEAC, de la Commission de la CEEAC et de l’ONUDI.

 

Le Représentant de l’Unité de Démarrage du CEREEAC participe en qualité d’observateur. Le Conseil d’Administration, organe décisionnel du CEREEAC, examinera les documents soumis par le Comité Technique et les transmettra au Comité ministériel.

Rappelons que le CEREEAC est une institution spécialisée de la CEEAC, créée par la décision n°04/CEEAC/CCEG/XIX/21 de la 19ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC tenue à Brazzaville le 30 juillet 2021. Son siège est à Luanda (République d’Angola). Sa principale mission est d’assurer la coordination de la mise en œuvre de la politique de la CEEAC en matière d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique, et de promouvoir la création d’un marché régional intégré et inclusif pour les produits et services associés. Afin de lui garantir un fonctionnement optimal, il est prévu la mise en place d’un certain nombre d’Organes de Gouvernance du CEREEAC, notamment des Points focaux Nationaux (PFN), un Comité Technique (CT), un Conseil d’Administration (CA) sous le pilotage du Sous-Comité Technique Spécialisé du secteur de l’Energie, constitué des Ministres de l’Énergie (CTS ou CM).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here