Mayibouth/Conflit hommes-faunes : Encore un blessé à Mayibouth dans le district de Mvady.

0
253
Henri Noël Itsoukiga tel qu'il est interné au CHROBOM

Le conflit hommes/faunes continue de faire des vagues dans la province de l’Ogooué Ivindo. Un jeune homme âgé de 26 ans nommé Henri Noël Itsoukiga vient d’être agressé par un éléphant dans la zone de “top” non loin de Mayibouth dans le district de Mvady. Selon les sources concordantes, chaque jour Henri Noël et son ami Donatien fréquentaient une broussaille dans le cadre de leurs activités professionnelles. Mais dimanche dernier, les choses n’ont pas bien marché, car un troupeau d’éléphants a surpris les deux garçons qui ne pouvaient se défendre. 

La première victime a été Donatien Kamambi qui a été balancé par un éléphant sous les yeux de son frère Henri Noël qui a imploré le nom de Dieu qui puisse sauver son frère, mais contre toute attente l’animal a changé d’avis et s’est retourné sur Henri Noël qui a été à son tour projeté derrière un arbre. « Je me suis retrouvé derrière un arbre et pendant ce temps, l’éléphant attendait si je pouvais faire un mouvement afin qu’il m’achève » a déclaré la victime.

Conscient que la victime ne bougeait plus, le pachyderme s’est retiré de l’endroit, Henri Noël s’est mis debout à la rencontre de son frère qui ne cessait de l’appeler. Il a pu lui répondre alors qu’il faisait nuit et en compagnie d’autres personnes. Donatien a retrouvé son frère trempé de sang, perdant connaissance, puis a été transporté au village avant de rallier Mayibouth.

Dans cette bourgade, l’infirmière n’a fait que constater, car son institution est dépourvue de médicaments. Des personnes de bonne volonté ont pu embarquer Henri Noël sur Makokou au centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba. Actuellement, il y est interné et reçoit des soins intensifs. Résultat des courses : Henri Noël Itsoukiga a une blessure au niveau de la cuisse gauche assortie de plusieurs points de sutures.

Le père de la victime, dépourvu des moyens financiers et malade, lance un cri d’alarme aux services compétents pour venir en aide à son enfant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here