Sécurité alimentaire en Afrique : Macky Sall, serein après son échange avec Vladimir Poutine.

0
567
Le Président sénégalais et Président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall (à gauche) en discussion avec le Président russe Vladimir Poutine (à droite)

Le Président sénégalais et Président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall, a échangé avec le Président russe Vladimir Poutine le vendredi 3 juin à Sotchi. Pendant cet entretien, il a plaidé la cause de l’Afrique qui subit les affres du conflit russo-ukrainien.

Accompagné de Moussa Faki Mahamat, le Président de la Commission de l’Union Africaine, Macky Sall a effectué une visite en Russie pour rencontrer le président de cette fédération en vue de débloquer les quantités de blé stockées dans les ports ukrainiens passés sous contrôle russe depuis le début du conflit. Cette situation entraîne une flambée des prix des produits fabriqués avec cette denrée et menace la sécurité alimentaire de nombreux africains.

« Le Président Poutine nous a exprimé sa disponibilité à faciliter l’exportation des céréales ukrainiennes. La Russie est prête à assurer l’exportation de son blé et de son engrais. J’appelle tous les partenaires à lever les sanctions sur le blé et l’engrais », a écrit le Président Macky Sall qui se positionne en défenseur des intérêts du continent après cet entretien.

Cet échange est la matérialisation de l’engagement de Macky Sall  formulé durant la 54e session des Ministres de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) tenue à Dakar les 16 et 17 mai 2022. De nombreux territoires africains sont confrontés avant ce conflit à la famine. Il s’agit pour le Président de l’Union Africaine d’éviter d’accentuer leur calvaire, de favoriser la disponibilité du blé sur le continent et de freiner l’inflation qui s’étend sur tous les produits de premières nécessités et les produits pétroliers.

L’Afrique n’est pas impliquée dans ce conflit et pourtant elle subit ses conséquences. Face à cette situation inquiétante, le Président Sall veut empêcher qu’elle soit une source de déstabilisation d’un gouvernement par les populations affamées. C’est en ce sens qu’il appelle les Occidentaux à faire preuve de responsabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here