« Rompre avec le système politique ancien Bongo-PDG et son opposition » recommande Petit-Lambert Ovono.

0
226
Petit Lambert Ovono,l’évaluateur certifié des politiques publiques et président de Sogeval. .

Avec la création par 42 partis de l’opposition de la Plateforme Alternance 2023, face au PDG et à ses alliés qui se sont retrouvés une semaine plutôt, le débat politique semble viré de nouveau à la bipolarisation, à du déjà vu en 2016.

Si les deux camps refusent notre proposition d’investir Ali Bongo comme candidat unique (à condition qu’il accepte un mandat de 5ans non renouvelable) à soumettre au vote des gabonais, c’est à un combat où tous les coups seront permis que nous allons de nouveau assister, mais à l’issue duquel le peuple sera toujours perdant.

En réalité, c’est les politiques des deux camps qui seront toujours les gagnants par la suite au détriment des populations.

Cette situation n’est plus acceptable.

C’est conscient de cette forme de complicité où seuls les partis politiques s’approprient le Gabon que nous entendons présenter une offre politique et une équipe qui vont rompre avec le système politique ancien Bongo-PDG qui comprend aussi les partis de l’opposition.

Aussi, nous invitons les Agriculteurs exploitants, les Artisans, les commerçants et chefs d’entreprise, les Cadres et professions liberales, les intellectuelles, les enseignants du (primaire, secondaire supérieure, technique et professionnel), les Professions intermédiaires, les Employés, les Ouvriers, les Retraités, les élèves et étudiants, les jeunes, les religieux, et toutes les Autres personnes sans activité professionnelle…, qui n’ont pour seul souci que de traiter leurs difficultés d’existence et des sujets en lien avec leur vie quotidienne, à nous rejoindre.

Cette offre politique de rupture qui vise l’autonomie et la dignité du Gabon, a pour objectif de reconstruire notre pays en 7 ans avec les praticiens, tout en en garantissant la justice aux anciens dirigeants.

Petit-Lambert Ovono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here