Recrutement fonction publique : le SENA veut plus de transparence.

0
257
Fridolin Mvé Messa, président du SENA (en chemise blanche).

Depuis la publication  par le Ministère de la Fonction publique, des listes des agents ayant bénéficié des recrutements.  Plusieurs centrales syndicales se sont levées pour dénoncer le manque de transparence dans le travail qui a été  abattu par le comité de pilotage. Syndicat de l’Education Nationale (SENA) demande au comité de pilotage d’être plus explicite sur le listing des bénéficiaires.

Selon les statistiques avancées par    le comité de pilotage     1044  situations administratives ont déjà été traitées à ce jour. Il s’agit plus spécifiquement de 458 dossiers de recrutements et 586 dossiers de reclassements après stage  tout avec effet solde  pour ce 25 janvier 2021.   Le SENA  qui a  pris acte de cette information,  « demande au comité de pilotage de rendre plus explicite  ces données  en mettant à notre disposition des listings des bénéficiaires  par ministère pour mieux  apprécier  le travail qui est fait », a souligné fridolin Mve Messa,

Aussi, le Sena déplore le fait que le ministère de l’Education nationale, n’aurait pas  procédé à l’organisation des concours internes  d’entrée  à l’ENS et à l’ENI suspendus depuis 2015. « Nous exigeons l’organisation de  ces deux concours  internes  avant la fin du mois de janvier 2021. Si cette échéance n’est pas respectée, le SENA  se réserve  le droit de mener des actions pour protester contre la non organisation desdits concours. Dans le même temps, il exige également le lancement dès cette année, la formation des inspecteurs du second degré à l’ENS à l’ENSET de Libreville », dit-il.

Des difficultés qui pourraient bien provoquer une montée d’adrénaline lors de l’Assemblée générale  prévue  le 13 février 2021 à 10 heures au siège dudit syndicat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here