« Reconstruire la confiance entre les Gabonais et le pouvoir » recommande Petit-Lambert Ovono.

0
257
Petit Lambert Ovono,l’évaluateur certifié des politiques publiques et président de Sogeval. .

On n’a pas besoin d’un sondage d’opinion ou d’aligner les gabonais pour recueillir leur avis afin de savoir s’ils ont confiance envers le pouvoir actuel.

La réponse est unanime, le pouvoir actuel brille par les promesses non tenues, les annonces non suivies d’effets, et pour ne pas utiliser un gros mot, est irresponsable.

Aussi, le lien de respect entre les dirigeants actuels et les gabonais s’est brisé, est démoli.

Devant cette situation conflictuelle, l’élection présidentielle qui devrait en réalité être une occasion pour les citoyens de renouveler ou de nouer cette confiance envers un candidat librement choisi, est déjà contestée à cause d’un processus déjà vicié.

Les Gabonais doutent déjà de la vérité des résultats qui en sortiront simplement parceque la confiance n’existe plus entre les autorités du pouvoir-PDG et le peuple.

Sans le rétablissement de ce lien de confiance, l’avenir du Gabon semble compromis.

Voici l’une des raisons qui nous pousse à proposer à nos compatriotes de RECONSTRUIRE ENSEMBLE À PARTIR DE SEPTEMBRE 2023.

Les gabonaises et les gabonais retrouveront ainsi leur Dignité et leur Fierté d’être Gabonais.

Le vrai débat est là.

Petit-Lambert Ovono, évaluateur certifié des politiques publiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here