Gabon/Oyem: Promouvoir le progiciel du Système Intégré de Gestion Budgétaire et Comptable (SIGBC) du Trésor public Gabonais.

0
582
Une vue du progiciel du Système Intégré de Gestion Budgétaire et Comptable (SIGBC) du Trésor public Gabonais.

A Oyem, la direction générale de la comptabilité publique du trésor (DGCPT) sensibilise les Autorités de l’exécutif local et leurs responsables des services décentralisés du Woleu. Si les collectivités locales sont des structures administratives, distinctes de l’administration de l’État, qui doivent prendre en charge les intérêts de leurs populations, il sied judicieux que leurs gestions financières soit plus transparente et efficiente.

En effet, la mission de la Direction Générale de la Comptabilité́ Publique et du Trésor (DGCPT), que conduit le Trésorier Spécial, Nicolas Beyeme Nguema, était, ce mardi 08 février 2022, face à l’exécutif local du Woleu et des responsables de ses services décentralisés, dans un but de leur présenter le projet futuriste du Système Intégré de Gestion Budgétaire et Comptable (SIGBC) du Trésor public Gabonais.

Il s’agit d’un progiciel qui se veut de faire un bond majeur dans les mouvements budgétaires au sein des services administratifs des Mairies et Conseils départementaux du pays, en rendant ces mouvements plus efficaces et plus transparents.

Cet outil numérique, encore en préparation au laboratoire, lequel la DGCPT ambitionne de répondre aux aspirations des utilisateurs finaux (services décentralisés et déconcentrés), dans sa phase de conception, la tutelle DGCPT a jugé utile de recueillir les avis et suggestions de ses partenaires administratifs.

C’est dans cette logique que, le Maire d’Oyem, Christian Abessolo Menguey, son homologue Président du Conseil départemental du Woleu, Désiré Owono Ndong et leurs agents institutionnels ont été amenés à explorer, de façon virtuelle, l’univers de cette application aussi qu’ils ont été édifiés, en présentiel, sur plusieurs principes.

De ces principes, l’on notera le régime de responsabilité des ordonnateurs qu’ils sont, en leur qualité de Présidents des Conseils locaux et du Comptable public qu’est Claver Marcellin Vendedjena Onivinongo, quant à lui, Trésorier provincial du Woleu-Ntem.

Ainsi, le Chef de mission de la DGCPT, assisté argumentaire de son collègue Kevin Mengue m’Obame, Inspecteur vérificateur adjoint et informaticien maison, les deux conférenciers ont apporté plus d’éclairage à nos deux personnalités et leurs agents administratifs sur plusieurs questions.

Au nombre des sujets abordés l’on notera la procédure normale de la dépense publique (engagement, liquidation et l’ordonnancement). La prise en charge comptable de cette dépense et mécanisme de règlement qui se fera, avec cette nouvelle application, exclusivement par virement bancaire. Au dernier point, nos séminaristes ont abordés l’épineuse question des recettes et des mécanismes de recouvrement.

Il faut dire, que cette nouvelle solution numérique propriété de l’administration financière de l’Etat, ledit progiciel offrira aussi bien d’inconvénients que plusieurs avantages à nos Présidents de Conseils municipaux et départementaux.

Au nombre de ces avantages, cet outils génèrera systématique à nos Chefs d’exécutifs locaux leurs Comptes Administratifs et de Gestion (CAG), pour ne citer que cette facilitation.

A noter que, l’exécutif municipal d’Oyem, Christian Abessolo Menguey, dont le privilège a été donné d’ouvrir et de clôturer ladite séance du jour, le Maire Central a émis le vœu de voir cette avancée considérable de la DGCPT prendre en compte tous les paramètres des réalités des Collectivités Gabonaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here