Programme d’appui au développement économique rural d’Olam Palm Gabon (OPG).

0
166
Matériel pour la briqueterie

Dans le cadre de sa politique de développement local des villages riverains à ses plantations au Gabon, la Société Olam a mis en place un programme d’appui au développement d’une économie rurale aux bénéficies des communautés locales. Les projets sont variés, muris par les ressortissants et orientés vers l’entreprenariat et les activités génératrices de revenus. Olam se propose d’appuyer techniquement et/ou financièrement ces initiatives afin de catalyser la création de ces unités économiques locales.

Ainsi, le village Bemboudié est le premier village voisin de la concession d’OPG-Lot 2 situé dans le département de Ndolou-Mandji, qui est impliqué dans le programme d’appui au développement des activités génératrices de revenus de la société. Dans le cadre de ce programme, il est prévu par Olam d’accompagner 10 jeunes du village dans l’entreprenariat. Pour cette année, 2 jeunes (un homme et une femme) ont bénéficié de cet appui. Ces deux jeunes ont choisi de mettre en place une briqueterie et une confiserie à Bemboudié.

La briqueterie

Par ailleurs, OPG a accordé un appui matériel d’une valeur de 830.000 francs CFA au jeune Ousmane Mamiéré Wague pour créer une briqueterie dont la fabrication des briques a débuté depuis mai 2020. La vente de la première production lui a rapporté 504.000 francs CFA  de revenu, et prévois de doubler ses gains très prochainement avec ses nouvelles productions.

Don matériel confiserié

En revanche, le projet de confiserie a été lancée par Mlle Olympe Nzadikengui suite à un apport d’OPG en matériel d’une valeur de 294.850 francs CFA.  Avec ce matériel, elle fabrique des jus et sirops à base de produits locaux (gingembre, oseille, pamplemousse, orange et mandarine). Elle fabrique également des confitures à base de papaye et de mangue. Les ventes sont réalisées à Bemboudié et à la commune de Mandji ainsi que sur la base-vie d’Olam à Pangani. Avec comme produit phare les jus et sirops de Gingembre, Olympe réalise des recettes de 20 000frs par semaine en moyenne, ce qui lui permettra de rapidement faire croître son activité.

Produits de la confiserie

Aussi, Ousmane compte étendre son activité en créant une briqueterie à Fougamou et une autre à Mandji avec les revenus qu’il obtient de cette première unité. Pour la confiserie, Mlle Olympe envisage dans les trois prochains mois de s’acheter une mini-gazinière pour la préparation de gâteaux. Compte tenu de la difficulté à s’approvisionner en certains produits locaux à Mouila, elle envisage également de mettre en place un petit verger pour la production de la matière première nécessaire à son activité.

Force est de constater que grâce aux partenariats entre Olam et les villages ils sont devenus des personnalités dans leurs localités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here