Port-Gentil : La mairie centrale à la recherche de l’argent.

0
128
Une vue de a cité pétrolière.

Il y a des autorités  qui ont de l’imagination, c’est le cas de le dire avec ce qui se passe à Port –Gentil dans la province de l’Ogooué Maritime avec  la mise en place d’un centre de désinfection des véhicules contre la Covid-19. Une bonne idée qui a été certainement pensée,  mais pas bien réfléchie des autorités municipales selon des sources concordantes au regard des récriminations. Pour passer  cette opération le taximan doit pouvoir débourser la somme de 5000 francs par mois. Sur la place de l’indépendance de cette ville plus de 10 véhicules sont  stationnés afin de se faire désinfecter.

Une situation tout de même difficile pour les taximens qui vont certainement augmenter les tarifs ce qui va nécessairement se répercuter sur  les piétons avec l’augmentation du trajet.  A Libreville par exemple, l’on sait qu’il y a des campagnes de dépistage gratuit et des opération de désinfection des véhicules contre la Covid-19 à l’exemple de ce lancement de dépistage gratuit rendu possible par la Mairie de Libreville en collaboration avec le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon(COPIL), qui prend en compte tous les marchés  de la commune de Libreville.

Les autorités de la cité pétrolière cherchent certainement à renflouer les caisses en ce temps difficile dû à la pandémie du coronavirus devenue par la suite une crise économique. La question que les populations posent est celle de savoir si le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon(COPIL) est informé  de cette forme de mafia ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here