A l’attention des enseignants ! Par le délégué général Louis Patrick Mombo.

0
275
Patrick Mombo, délégué général conasysed.

Au delà des informations mensongères d’une certaine presse, tendant à faire passer le mouvement de grève lancé par la CONASYSED depuis le 11 janvier 2021 et ce, jusqu’au 13 janvier 2021 pour un flop, le Bureau National de la CONASYSED tient à remercier, à féliciter et à encourager tous les enseignants du Gabon qui observent cette grève de trois jours.

 Nous pensons aux enseignants du Lycée Paul Indjendjet Gondjout, du Lycée MIKOLONGO, du Lycée AKEBE Ville, du complexe jean Hilaire AUBAME EYEGHE, du Lycée Paul ÉMANE EYEGHE, du complexe LEON MBA, du C.E.S Anges MBA, du Lycée Technique National OMAR BONGO, du lycée Jean Baptiste OBIANG ETOUGHE, du Lycée Technique de Libreville, du C.E.S Batavea, du C.E.S du Centre, du C.E.S AGOUNGOU…au secondaire. Au primaire, nous pouvons citer également quelques établissements, c’est le cas de écoles primaires de la peyrie, de Damas, de Gamba centre A, des charbonnages, d’agoungou, des deux écoles du PK8/ 1 et pk8 /2, de saint Thomas de NTOUM, de NTOUM 1, de l’école privée protestante de NKOLTANG, d’AKEBE 2, d’ALENAKIRI, de SINO Gabonaise de MELEN, d’awendjé, SNI/1 etc.

Nous pensons également à tous les établissements de l’intérieur du pays dans les provinces de l’OGOOUÉ Maritime, du Woleu-NTEM, du Haut OGOOUÉ notamment à MOANDA etc.

La liste n’étant pas exhaustive, nous remercions également tous les enseignants des établissements qui n’ont pas été cités et qui respectent le mot d’ordre de grève.

La grève est bel et bien suivie à environ 80% n’en déplaise aux détracteurs de la CONASYSED.

Faut-il le rappeler chers Enseignants, chers collègues, la grève aux termes des dispositions de l’article 18 de la loi 18/92 du 18 mai 1993 fixant les conditions de constitution  et le fonctionnement des organisations syndicales des agents de l’État est tout arrêt collectif et concerté du travail, tout comportement collectif de nature à perturber le fonctionnement normal d’un service, décidés pour défendre une revendication professionnelle.

Il y a bel et bien dysfonctionnement dans la majorité des établissements scolaires depuis le 11 janvier 2021, date du début de la grève.

Cette presse qui refuse de relayer la réalité et la véracité de la grève de la CONASYSED sur le terrain, induit le gouvernement, les parents et les élèves en erreur.

Au piquet de grève, nous enregistrons la présence des centaines d’enseignants sans compter ceux qui restent dans leurs maisons, à quel moment alors ces mêmes Enseignants dispensent-ils les cours ?

En effet, une certaine presse affirme que les cours se déroulent normalement malgré le mot d’ordre de la CONASYSED. Cette affirmation est gratuite au regard de la réalité de la grève sur le terrain.

Nous exhortons tous les enseignants qui suivent le mouvement de grève à continuer à le respecter jusqu’au dernier jour, c’est à dire le 13 janvier 2021.

En revanche, nous déplorons le comportement contraire de quelques Enseignants qui traînent encore le pas tout en les invitant eux, également à respecter le mot d’ordre de grève.

Le suivi du mot d’ordre de grève, amènera le gouvernement à respecter ses engagements et à satisfaire nos revendications.

Nous en appelons donc  à la conscience, à la responsabilité de tous les enseignants ,pour la réussite de cette grève.

Enfin, osons-nous espérer que le gouvernement se penchera véritablement sur le cahier de charges de la CONASYSED.

Chers Enseignants, le dernier jour de la grève, le 13 janvier 2021, tous les établissements doivent être fermés.

Tous les établissements doivent être Gueeeng!

Remerciements renouvelés pour tous les combattants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here