Musique/BET Hip Hop Awards 2022 : Avec le Best international Flow, Benjamin Epps est une légende à en devenir.

0
691
Benjamin Epps et son trophée

Après avoir sorti trois EP « Le futur » en 2020, « Fantôme avec chauffeur »  en 2021 et « Vous êtes pas contents ? Triplé ! » en 2022 le rappeur originaire du Gabon Benjamin Epps fait partie des artistes de rap à suivre en ce moment. 

À ceux qui, mettent en doute la suprématie de Benjamin Epps sur le rap mondial, son prix de Best international Flow au BET Hip Hop Awards des Etats-Unis rappelle qu’aucun autre artiste francophone ne lui arrive à la cheville. Benjamin Epps se fait petit à petit une place au milieu des plus grands rappeurs francophones, en misant sur sa productivité, sa voix reconnaissable, ses punchlines et ses textes qui transpirent son vécu. Pourtant, il révèle « Je ne veux pas devenir le rappeur le plus célèbre au monde. Je veux exceller dans mon art, c’est différent. Qu’est-ce qui est le plus intéressant : être écouté par tout le monde ou avoir un public fidèle ? ».

« Beaucoup me disent qu’ils aiment ce que je fais, que ça sonne “à l’ancienne” avec une touche en plus. J’essaie de m’accrocher à cette période mais la réalité c’est que je veux aussi vivre dans mon époque » affirme Benjamin Epps. En effet, il remet au goût du jour le boom bap, un courant caractérisé par des rythmes à quatre temps réguliers entre 80 et 90 battements par minute (BPM). Une façon pour lui de donner à ses sons, dès les premières notes, une certaine aura. C’est aussi le meilleur moyen d’exprimer le fond de sa pensée. Rappelons qu’il a commencé sa carrière dans les battles, des confrontations pour déterminer celui qui aura les meilleures phrases.

Du haut de ses 26 ans, Benjamin Epps est à n’en point douter celui qui a permis la démocratisation des rappeurs gabonais auprès du grand public. A raison d’une authenticité et d’un talent au micro qui ont su trouver écho auprès de millions de personnes, toutes générations confondues. Rappelons que La Cliqua, Secteur Ä, DMX, Notorious BIG, Lauryn Hill, Nas ou encore Jay-Z ont façonné sa musique. Toutefois, Benjamin Epps déclare qu’il a été élevé dans une maison où il n’y avait aucun complexe à écouter tous les genres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here