Moyen Ogooué /Lambaréné : Trafic D’Ivoire, des trafiquants aux arrêts.

0
681
les deux trafiquants d'Ivoire aux arrêts à Lambaréné.

Lors d’une mission de police menée conjointement le mardi 25 août dernier par l’antenne provinciale de la Police Judiciaire et la Direction provinciale des Eaux et Forêts de la province du Moyen-Ogooué que deux individus ont été pris en flagrant délit de violation du code forestier. Appuyée par l’ONG Conservation Justice, l’équipe avait reçu une information faisant état d’une imminente transaction d’ivoire devant se tenir dans la ville de Lambaréné.

Une vue de deux pointes d’Ivoire.

Aussitôt, l’équipe s’est rendue sur les lieux indiqués. Après quelques minutes d’attente, deux individus suspects sont apparus avec un gros carton d’emballage de télévision. Affichant un comportement suspect et répondant à la description faite, DIALLO Demba, de nationalité sénégalaise et AGBAEZE Chukwu Prince, de nationalité nigériane, ont rapidement été interpellés par les agents. Le contenu réel de leur carton de télévision a dévoilé deux pointes d’ivoire brut. Les deux individus ont ensuite été directement conduits au poste de police puis auditionnés.

Au cours de l’audition, le nommé CHUKOUDI Adoro de nationalité nigériane a été cité par son compatriote comme véritable propriétaire des deux pointes d’ivoire trouvées en leur possession. Ce dernier a été interpellé quelques heures plus tard à son tour. Les trois hommes sont en garde à vue.

Les trois présumés trafiquants mis en cause seront présentés devant le Procureur de la République de la formation spécialisée du Tribunal de Première Instance de Libreville. Conformément aux dispositions de l’article 388 du Code Pénal, ils risquent jusqu’à 10 ans de prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here