Modification de la Constitution : le “non” de Geoffroy Foumboula Libeka, Ambassadeur Leadership et Engagement Jeunesse du Gabon.

0
578
Geoffroy FOUMBOULA LIBEKA, le porte-parole du ''Copil Citoyen''

Pour Geoffroy Foumboula Libeka il dit non à la modification de la Constitution et interpelle le secrétaire général du PDG. Mr Eric Dodo BOUNGUENDZA, ce projet de loi est la démonstration du plus grand recule démocratique du Gabon depuis l’avènement de la démocratie.

Le Président Omar BONGO lors de son dernier discours à la nation déclarait : *”Dieu ne vous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que vous êtes entrain de faire”* et d’ajouter *”la Majorité d’aujourd’hui sera l’opposition de demain et vis versa”. La modification de 26 articles, près de 1/4 des articles d’une Constitution, laquelle garantie notre vivre ensemble doit transcender nos considérations personnelles et partisanes encore plus pour *le juriste, Homme d’Histoire et de Culture que vous êtes, auteur du livre WONGO LE GUERRIER WANDJI.*

WONGO est symbole d’intégrité, de dignité et de fierté pour le groupe ethnique NZEBI, « des valeurs dans lesquelles logiquement chacune des personnes de ce groupe ethnique auquel vous appartenez doit s’identifier. »

Avec le temps et les fonctions, certains gabonais pensent peut être avoir une autre terre d’origine, surement celle appelée ARGENT et PRIVILEGES, mais ces dernières sont éphémères. *_Nous n’avons qu’un seul  et unique pays, notre mission est de le protéger et non de le brader en réduisant sa Constitution à un cahier de brouillon sur lequel nous pouvons faire toute forme d’éssai.*

Comment en tant qu’Homme de Droit, peut-on prendre avec autant de légèreté la modification des dispositions importantes de notre constitution. Je souhaite cependant avoir des réponses sur les aspects suivants:

1/Nomination des Sénateurs en violation de la séparation des pouvoirs au sens de l’article 5 alinéa 1 de notre Constitution,

“La République gabonaise est organisée selon les principes de la souveraineté nationale, de la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaire et celui de l’État de droit.”: Un Chef de l’Etat qui nomme des Sénateurs, donc *_l’Exécutif qui nomme les membres du Législatif.* Ce schéma est-il représentatif de la séparation des pouvoirs?

2/Un Ministre de la Défense élevé au rang de Président Intérimaire au même titre que les Présidents de deux institutions que sont le SENAT et l’Assemblée Nationale: Sachant que les 3 Présidents intérimaires conduiront la politique du pays, a) *_quelle est la position protocolaire du Premier Ministre face à son Ministre de la Défense Président intérimaire?_* b) A quel mode de Gouvernance Démocratique correspond celui où le Ministre de la Défense est à la fois Président de la République?

c) Le Ministre de la Défense siégera t-il en Conseil interministériel en qualité de Président Intérimaire ou de Ministre de la Défense?

*Nous n’avons qu’un  seul pays dont le vivre ensemble est garantie par la constitution.* La Modification de ces dispositions importantes de notre Constitution doivent transcender nos opinions partisanes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here