Mesures gouvernementales : Ossouka Raponda a-t-elle respecté les procédures ?

0
378
Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier Ministre

A un jour de la ville morte, Dynamique Unitaire qui avait lancé cette initiative  désapprouve les mesures prises  par le gouvernement  lors de sa conférence de presse organisée le 13 décembre dernier. Pour Dynamique Unitaire, le Premier ministre devait obtenir du Président de la République, un décret pour instaurer et obliger les populations à respecter lesdites mesures.

Les syndicalistes membres de Dynamique Unitaire, s’insurgent contre les mesures gouvernementales. Pour ces derniers, l’obstination du gouvernement cacherait quelque chose. Pour une décision d’une si grande importance et sachant qu’il y a encore des zones d’ombre autour des différents vaccins, le chef du gouvernement aurait dû prendre un décret pour imposer lesdites mesures aux populations. Car, ce problème n’est pas une affaire des vaccinés contre les non-vaccinés, mais un problème de liberté.

En effet, les différentes mesures prises par le gouvernement sont devenues des restrictions aux libertés individuelles. Il est désormais impossible pour les Gabonais de jouir pleinement de leur liberté sans intimidations. Une pression exercée à travers l’obligation vaccinale instaurée par le gouvernement.  Aujourd’hui pour jouir pleinement de ses droits, il est recommandé de se faire vacciner.

Des problèmes qui sont en train de mener le peuple vers un rapport de force. Mais également d’opposer les Gabonais entre eux. La journée du 15 décembre peut donc conduire à un soulèvement avec des conséquences  énormes pour le Gabon. Vu que le pays est englué dans des grèves à répétition dans plusieurs administrations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here